Pour la réouverture des plages aux pratiquants de sports de glisse

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


PÉTITION POUR LA RÉOUVERTURE DE NOS PLAGES EN FRANCE
POUR LA PRATIQUE DES SPORTS DE GLISSE INDIVIDUELS

La Franqui, le 19 avril 2020

Notre Association AWR - Association des Wing Riders, a été créée en novembre 2019 pour promouvoir la discipline d'un nouveau sport de glisse, le wingsurf, mais aussi pour regrouper ses pratiquants, les informer et défendre leurs intérêts.  

Aussi, nous souhaitons aller aujourd'hui en ce sens et répondre à une demande importante de nos membres et tous les pratiquants de wingsurf, concernant la réouverture de nos plages avec un accès responsable afin de pouvoir jouir de notre activité sportive nautique.     

Il en est de même pour tous les autres sports de glisse comme le windsurf, le kitesurf, le stand up paddle ou le surf, mais aussi toutes les autres pratiques "outdoor" à la mer comme à la montagne. Toutes sont des activités individuelles et non collectives (en dehors des stages de clubs), des activités de pleine nature où chacun va et vient en toute liberté, sans aucun contact avec l'autre.

Sur les plages d'Hawaii, de Californie ou d'Australie, des règlements ont été imposés pour une attitude "responsable" des surfers ou de tous ceux qui souhaitent se mettre à l'eau afin d'aller pratiquer leur activité physique et sportive. Et à ce jour, cela fonctionne très bien dans ces pays. Voici quelques exemples tirés de ces règlements:

- Respecter les distances entre chacun sur le parking, sur la la plage et une fois à l'eau.
- Une fois son matériel prêt, partir directement à l'eau sans traîner sur le parking, sur la plage ou aux abords de la plage.
- Une fois rentré à la plage et son matériel rangé, repartir directement chez soi.

Ce sont des règles simples, compréhensives par tous les pratiquants et qui ne sont pas difficiles à appliquer. Surtout parce qu'une fois sur l'eau, tous ces sports adoptent déjà des zones de distance largement respectables entre chacun.

Nous savons que cette demande de réouverture des plages impliquera une discipline stricte et du civisme de la part de tous ces pratiquants. Mais nous sommes aussi certains que ces derniers sauront appliquer à la lettre les règles qui pourront être proposées par le préfet de chaque région concernée, surtout si ce dernier autorise de nouveau les passionnés à pouvoir pratiquer leur sport - dont c'est pour certains également le métier en tant que sportif de haut niveau.

Cette demande est cependant urgente car elle touche d'autant plus tout un secteur d'activité qui subit de plein fouet cette interdiction d'accès aux plages et de la pratique des sports de glisse. Tous les magasins spécialisés en ce domaine sont fermés, alors que normalement cette période marque la reprise de la saison pour eux. Pas de clients à l'eau = pas de ventes. Idem pour les loueurs.

Alors au nom de toute une communauté, non seulement les wingsurfers, mais aussi les windsurfers, les kitesurfers, les SUPers et les surfers, mais aussi au nom de tous les surfshops locaux et les distributeurs des marques, leurs commerciaux, les loueurs de matériel et les sportifs professionnels qui doivent s'entraîner sur l'eau, notre association demande dès aujourd'hui une "réouverture des plages avec un accès responsable pour tous les pratiquants de sports de glisse".

Nous sommes bien évidemment ouverts à un dialogue et à des propositions. Nous souhaitons par la suite communiquer le plus intelligemment possible, pour que tous les pratiquants fassent ensuite preuve de civisme - et non pas d'égoïsme - et pour qu'ils continuent également à alimenter un secteur en très grosse difficulté en ce début de saison.


Le Président de l'AWR
Steve Palier
Le trésorier
Zinou Guiri

contact: associationwingriders@gmail.com