Nous demandons la libération immédiate de Germain Rukuki

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Notre ami burundais Germain Rukuki, défenseur des droits de l'homme a arbitrairement été condamné à 32 ans d'emprisonnement, le 26 avril 2018, à l'issue d'une procédure parfaitement inique!

Germain Rukuki, ex-membre de l’ACAT-Burundi, est en prison depuis un an. Le 26 juin 2018, il a demandé une liberté provisoire pour des raisons médicales. Germain Rukuki a en effet besoin de soins qu’il ne peut recevoir au sein de la prison de Ngozi. Aujourd’hui, son état de santé nécessite qu’il puisse bénéficier, comme le permet la loi burundaise, d’une liberté provisoire en attendant son procès en appel. 

Le 29 mai 2018, Germain Rukuki a fait appel de sa condamnation auprès de la Cour d’Appel de Bujumbura.



ACAT Belgique compte sur vous aujourd'hui

ACAT Belgique a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour la libération immédiate de Germain Rukuki”. Rejoignez ACAT Belgique et 10 signataires.