Pour l'INTERDICTION des dispositifs anti-SDF inhumains et inacceptables!

0 a signé. Allez jusqu'à 500 000 !


Bonjour à vous qui me lisez.

J'ai cet espoir fou, de pouvoir sauver le plus de personnes possibles et ce, grâce à vous et avec vous.


Nous voyons tous fleurir actuellement dans les rues des grandes villes, de monstrueux systèmes anti-SDF, en effet, chaque emplacement et recoin où ces personnes démunies pourraient s'abriter, se réfugier et se reposer, sont souvent recouverts de pointes acérées (où même les enfants peuvent se blesser, s'ils y trébuchent) des grilles ferment tous endroits pouvant les protéger du vent, du froid, ou parfois même, l'air de rien, on plante de jolis cactus très dissuasifs, là où une personne pourrait trouver refuge, et quoi d'autre encore,  le responsable d'un parking de la Société Pénates (ça ne s'invente pas)  situé Rue de Rivoli à Paris, a osé faire installer un système automatique, qui déclenche des douches froides, (imaginez en plein hiver) alors que des malheureux tentent de se mettre à l'abri, sous le porche d'entrée, cela relève de la mise en danger de la vie d'autrui! Ce monsieur estime que "mouiller les gens ce n'est pas bien méchant" Dans le froid!
Et puis ce procédé de douches, ne vous rappelle-t-il rien? On passe du gaz à l'eau glacée, mais c'est épouvantable! 
Des plans inclinés ferment tous espaces plats, des bancs à accoudoirs réguliers empêchent toute personne de s'y allonger pour y dormir.

Et les fameux ponts, tant liés hélas à l'histoire des sans-abris, sont maintenant, dans certaines villes, recouverts sur leurs sols, de pics  (Là aussi, très dangereux). 

Nous ne pouvons pas faire, comme ci c'était normal!

Je m'indigne également, contre les résidents d'immeubles, qui osent parfois demander à leur syndic ce genre de dispositifs, heureux qu'ils sont, de ne plus voir la misère à leur porte! C'est absolument scandaleux et inhumain!

Chaque SDF découvert mort dans la rue, a vu passer devant lui, près d'une centaine de personnes, dont aucune n'a pris soin de vérifier son état...
Non assistance à personne en danger!

Qu'est devenue notre société? Devons-nous être fiers de ça? Devons-nous l'accepter? NON!

Être sans domicile fixe, peut arriver à tout le monde et cela a bien failli m'arriver, oui, à moi aussi, parce que la vie n'est jamais une ligne droite et que beaucoup d’événements (parfois dramatiques) peuvent faire que l'on se trouve à la rue.

J'appelle donc toute personne qui le souhaitera, à demander avec moi, l'interdiction de ces dispositifs monstrueux.
Les SDF le sont 24h/24, les ponts et autres bâtiments en partie ouverts, sont donc leurs abris de jour (et souvent de nuit, par manque de lieux d'accueil)
Il faut impérativement, que tous lieux inoccupés, puissent accueillir les plus démunis et pas seulement l'hiver, car toute l'année des SDF meurent dans la rue.

Je reprends ici, la phrase du Professeur Raphaël Pitti: 

"On dit: sans abris, sdf etc et l'on oublie qu' il s'agit d'humains!  On oublie l'humain!"

L'obligation d'assistance à personne en danger, doit être la priorité absolue.

Le plus jeune SDF mort dans la rue l'année passée en France, était une petite fille, elle avait 6 semaines. -Source: collectif les morts de la rue-

(Il y a certes déjà des lieux ouverts aux SDF, mais il n'y a pas assez de vigilance et pas suffisamment de points d'accueil)

Le président Macron, s'était engagé à ce que plus aucune personne démunie ne dorme dans les rues en France, présentement, la situation ne s'est en rien améliorée.

Que dire de ceux capables de faire installer des dispositifs très onéreux, afin que les sans abris aillent mourir ailleurs qu'en centre ville, alors que tout cet argent pourrait simplement servir à les loger dignement.

Toutes les personnes vulnérables et sans moyens doivent être secourues, soignées et assistées, parce que nous sommes le pays des Droits de l'Homme, nous sommes l'Europe, nous sommes les pays riches et qu'il est inconcevable d'imaginer que nous laissions encore mourir de froid, de maladie, des êtres humains démunis de tout.

2000 morts, dans les rues en France. -Source Fondation l'abbé Pierre-  c'est une véritable horreur sans nom!

Merci à tous ceux qui soutiendront cette pétition.

Très URGENT, l'hiver est là!

Martine Maçon 

Précision:
La photo d'accroche est tirée de la vidéo de Brut -Fondation Abbé Pierre- dont voici le lien https://www.facebook.com/brutofficiel/videos/1944721732444131/?hc_ref=ARShlAziqqZGI7XBu-yXMNmGCPmvh3W5jcH7ODgvSQ25Kc9EW7Nh6afHFHfpXzxkbBQ&pnref=story 
Ces "repoussoirs à misère" se font dans plusieurs grandes villes du monde et hélas en France. 

Voir mourir de plus en plus de personnes dans nos rues est le plus grand scandale de ces dernières décennies. Voir que dans un pays riche et en paix, des êtres en grande détresse, des familles peuvent mourir par centaines, par manque de tout et ce tous les ans, m'est personnellement insupportable. Des êtres meurent parfois sur les trottoirs de certains quartiers chics, où l'on ne peut pas dire qu'on ne les a pas vus, recroquevillés et transis de froid. D'un côté le grand luxe derrière les portes blindées, alors qu'au bas des immeubles, agonisent les malheureux. Est-ce cela la France? NON! 

Ci-joint, l'appel de l'abbé Pierre, du 1er février 1954 (Il en est de même en cet hiver 2017 -63 ans plus tard-)                                               

Mes amis, au secours..

Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à 3 heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant-hier, on l'avait expulsée. Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d'un presque nu. Devant l'horreur, les cités d'urgence, ce n'est même plus assez urgent!

Écoutez-moi ! En trois heures, deux premiers centres de dépannage viennent de se créer : l'un sous la tente au pied du Panthéon, rue de la Montagne Sainte Geneviève; l'autre à Courbevoie. Ils regorgent déjà, il faut en ouvrir partout. Il faut que ce soir-même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s'accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l'on lise sous ce titre « centre fraternel de dépannage », ces simples mots : « Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprends espoir, ici on t'aime ».

La météo annonce un mois de gelées terribles. Tant que dure l'hiver, que ces centres subsistent, devant leurs frères mourant de misère, une seule opinion doit exister entre hommes : la volonté de rendre impossible que cela dure.

Je vous prie, aimons-nous assez tout de suite pour faire cela. Que tant de douleur nous ait rendu cette chose merveilleuse : l'âme commune de la France. Merci! Chacun de nous peut venir en aide aux sans abri. Il nous faut pour ce soir, et au plus tard pour demain: 5.000 couvertures, 300 grandes tentes américaines, 200 poêles catalytiques.

Déposez-les vite à l'hôtel Rochester, 92, rue de la Boétie ! Rendez-vous des volontaires et des camions pour le ramassage, ce soir à 23 heures, devant la tente de la montagne Sainte Geneviève.

Grâce à vous, aucun homme, aucun gosse ne couchera ce soir sur l'asphalte ou sur les quais de Paris.
L'Abbé  Pierre



mailys compte sur vous aujourd'hui

mailys VALLADE a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour l'interdiction des dispositifs anti-SDF inhumains !”. Rejoignez mailys et 311 064 signataires.