POUR QUE LA GUYANE DEVIENNE UN "PARADIS VERT" !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


POUR QUE LA GUYANE DEVIENNE UN "PARADIS VERT" !
La Guyane pâtit depuis des années d'une image d' "Enfer Vert", provenant en partie de son Histoire liée au bagne et de sa faune « hostile ». Il est nécessaire de tordre le cou à cette image et de révéler au monde les vraies richesses de ce territoire méconnu.
La Guyane a décidé de se lever pour que le gouvernement français la considère enfin dans son entièreté, et pas seulement pour son Centre Spatial et son or.
Un plan de développement uniquement basé sur les retombées financières de ces deux domaines ne saurait être viable à long terme. La Guyane doit devenir attractive grâce à la mise en lumière de ses richesses oubliées.
Voici quelques propositions qui pourraient permettre à la Guyane de devenir le « Paradis Vert » qu'elle aspire à être, en protégeant son environnement, qui est notre mine d'or à tous :

  1.  Développer l'agriculture écologique de type permaculture. Arrêter la monoculture qui détruit la biodiversité et n'est pas adaptée à l'environnement guyanais.
  2. Développer les circuits courts et les produits locaux. Le miel de Guyane a été médaillé d'or au salon de l'agriculture, il est donc possible de développer des produits guyanais de qualité. Ne nous limitons pas et soyons audacieux !
  3. Développer des centres de recherche performants sur les richesses de l’Amazonie. Nombre de médicaments peuvent être développés à partir des plantes (exemple des Poconéols). Les recherches sur le biomimétisme sont également vecteur d'améliorations considérables pour les technologies d’aujourd’hui.
  4. Développer les énergies renouvelables (solaire, hydraulique, biomasse, géothermique).
  5. Promouvoir une architecture intelligente, liant l'Histoire aux nouvelles technologies. Dans le passé, les maisons créoles, bushinengés, ou amérindiennes, étaient adaptées à leur environnement. Utilisons le meilleur d'hier et d'aujourd'hui pour construire les habitations de demain.
  6. Promouvoir la culture guyanaise, notamment en demandant la publication d'un Guide du routard sur la Guyane, parlant du carnaval, du bouillon d'awara, des viandes bois, des carbets en forêt...
  7. Développer le tourisme vert, toujours dans le respect de l'environnement.
  8. Améliorer la communication sur les différents événements (culturels, sportifs, etc) organisés au sein du département.
  9. Construire davantage de musées afin de mieux faire connaître les différents peuples composant la Guyane, et leur Histoire.
  10. Permettre le développement d'un bassin culturel important (aides financières, construction de bâtiments dédiés etc.) afin de favoriser l'émancipation de tous par la diversité proposée (théâtre, danse, musique, cinéma, peinture...).
  11. Développer les échanges intérieurs (avec l'ouest et le sud) et extérieurs (avec les pays d’Amérique du sud et les Antilles) de la Guyane tant sur le plan culturel, humain que commercial. Des voies maritimes, aériennes, ferroviaires ou routières doivent permettre aux guyanais de se déplacer dans toute l’Amérique à prix accessible.

Bien sûr, ces propositions ne font que compléter les différentes revendications portées aujourd'hui par les collectifs, notamment sur la santé, l'éducation, la sécurité et l'économie.
Mais gardons à l'esprit que rendre la Guyane attractive est aussi une solution à apporter à l'ensemble de ces problèmes.
Il faut forcer le monde, et en particulier les Français de l'ensemble du territoire républicain, à ne plus réduire la Guyane à l'idée de l' « Enfer Vert » qu'elle a été dans le passé pour les bagnards, mais à la voir telle qu'elle pourrait apparaître demain : un « Paradis Vert ».



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Pou Lagwiyann dékollé : POUR QUE LA GUYANE DEVIENNE UN "PARADIS VERT" !”. Rejoignez N et 899 signataires.