Stop the destruction of a historical and cultural site in Nahr El-Kalb, Lebanon!

0 have signed. Let’s get to 75,000!


LETTER TO THE HOLY SEE 

SAVE NAHR EL KALB SITE !!!

SAUVEZ LE SITE DE NAHR EL KALB !!!

 

Your Holiness, Pope Francis, 

Our Holy Father, The Lebanese people of all religions and ethnicities are reaching out to you to seek your help in stopping an attack against Lebanon’s history, culture, and heritage. 

The Lebanese Maronite Church in the district of Kiserwan has provided a historical and cultural property on the hillside of Nahr El Kalb, to the currently ruling political party, The Free Patriotic Movement, to build the party headquarters-a site which is registered on the list of  UNESCO’s Memory of the World Program, on Lebanon’s heritage list, and on the UNESCO indicative heritage list. This site has a unique historical and cultural importance to world’s history, and especially to Lebanon’s history!

Your Holiness, Lebanon’s historical and cultural sites are being systematically threatened and destroyed by the very people, The Maronite Catholic Church and the Lebanese regime, who are entrusted to preserve and to protect them!

Furthermore, our religious leaders and our public servants are violating our Lebanese laws by deceiving those responsible for issuing building permits. Such unethical and illegal misconduct is also a sin before God and an assault on our history and cultural heritage. 

Our Holy Father, we are desperately asking you to intervene with The Maronite Catholic Church of Lebanon to stop this vulgar aggression on our holy site of Nahr el-Kalb. As Saint John Paul ll said when he visited this holy land: “Lebanon is more than a country. It is a message of freedom and an example of pluralism for East and West."

Your Holiness, please help us protect this country from the tyranny of power hungry individuals. You are our only hope!

Sincerely Yours, The Lebanese people

 

TRES SAINT PERE,

Les Libanais lancent aujourd’hui un cri d’alarme, de douleur, de désespoir vers Votre Sainteté :Le Liban est menacé de destruction par ceux-là mêmes qui devraient le protéger :

non seulement nos dirigeants, mais aussi l’Eglise qui exploite ses biens immobiliers pour son profit en faisant fi du respect dû à l’humanité, aux citoyens et à leur patrimoine culturel religieux, historique et naturel.

Nombre de carrières, de barrages, de décharges, voire de complexes touristiques sont établis sur des terrains « wakfs » loués ou cédés par les congrégations. Ainsi le barrage dans la vallée du Bisri fera disparaître à jamais les restes de la mémoire chrétienne dans cette région : le chemin du Christ, les vestiges de plusieurs églises millénaires et du couvent de Sainte Sophie datant du IIIème siècle.Voilà qu’aujourd’hui nous découvrons avec horreur un nouveau crime, le pire de tous : Le site de Nahr el Kalb témoin de 4 mille ans d’histoire géo-politique de la région avec ses stèles commémorant la présence des Egyptiens de Ramsès II , les conquêtes assyriennes, babyloniennes, grecques, romaine, mameloukes,… ce site le plus précieux pour nous et pour l’humanité entière, classé par l'UNESCO comme mémoire du monde et dont le Liban demande le classement dans la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité de l’Unesco, est spolié, défiguré, mis en danger par la construction du Quartier Général d’un parti politique, le CPL, à cause de l’avidité ou de l’ignorance des moines, Patriarcat Maronite Libanais qui lui a « loué » le terrain. Les excavations sacrilèges du chantier de ce parti s’avancent à 2 mètres seulement du chemin des stèles.

Très Saint Père, nous demandons avec le plus profond respect à Votre Sainteté, d’œuvrer à mettre un terme à la destruction du Nahr el Kalb si cher au peuple Libanais, ainsi qu’à l’exploitation éhontée des biens de l’Eglise à des fins mercantiles et non pour le bien spirituel et matériel des hommes de ce pays.

Le peuple Libanais