Pétition fermée

Radar automatique, pour ou contre?

Cette pétition avait 16 signataires


Je viens de recevoir par le courrier de ce matin un avis de contravention.
J'ai été contrôlé à 58 km/h pour une vitesse limitée à 50 km/h. La vitesse retenue est de 53 km/h.
Le radar autonome déplaçable, de nouvelle génération car mobile c'est à dire que l'on peut déplacer et positionner sur un autre site, est à la sortie de l'agglomération de Frouzins (près de Toulouse) sur une route départementale (RD42) qui s'enfonce dans la campagne. Il peut être aussi être installé sur la RD68 de la même commune.
Je dois donc payer 135 euros d'amende.
Et c'est sur ce point que je me questionne n'étant pas un habitué de ce genre de contravention.
Comment en sommes-nous arrivés à ce genre d'abus, pour ne pas dire de racket organisé par l’État ?
Si le mot racket semble un peu fort pour certains, je le pense pour ma part justifié et je m'en explique ci-dessous sans trop entrer dans les détails mais libre à chacun de développer les arguments proposés.

Est-il normal que pour 3 km/h au-dessus de la vitesse limite on inflige une amende de 135 euros, ramenée à 90 euros si vous payez dans les 15 jours , avec des aménagements de 30 jours en payant par timbre amende dématérialisé ou par carte bancaire ? Ce sont des super soldes ? C'est quoi cette valse des prix, pour ne pas dire mascarade ou hypocrisie ? En agissant de la sorte l’État reconnaît qu'il abuse, que la sanction financière est démesurée et donc propose des aménagements. Pour moi, ceci est un premier point très discutable.

Par contre, en aparté par rapport au sujet principal de cette proposition, à l'heure de faire valoir les valeurs de notre chère République que les candidats à l'élection présidentielle claironnent sur tous les tons, je les interpelle sur le thème de l’Égalité principalement, en me servant de cette affaire pour relever un point qui m’apparaît incohérent et injuste.
En prenant en exemple quelqu'un qui gagne le SMIC (à peine 1200 E nets) et quelqu'un qui gagne 5000 euros et plus, où est l'égalité devant la sanction ? Pour le premier la sanction est très sévère car impactant durement son budget et cela sur plusieurs mois alors que pour le second la sanction est à peine perceptible car vite oubliée dans le temps.
Si cela devait perdurer car on voit fleurir sur nos routes de France de plus en plus de ce genre d'appareils, ne serait-il pas normal d'indexer les amendes en fonction des revenus des personnes ? L’État serait gagnant mais peut-être n'est ce pas dans ses intentions de pénaliser plus ceux qui gagnent plus (argument tout à fait gratuit que j’assume).

Et si au contraire on choisissait d'abandonner ce genre de système répressif et que l'on essayait de responsabiliser les individus plutôt que de les culpabiliser voire de les infantiliser, l’État serait certes perdant financièrement, mais les gens seraient peut-être plus détendus, plus sereins et moins agressifs au volant ?
Bien entendu, cela ne peut se faire du jour au lendemain. Si changement il doit y avoir, cela n'apparaîtra que sur les générations à venir. Cela demandera du temps mais plutôt que d'investir dans des appareils de mesure on pourrait investir vers le système Éducatif, l'information, la Culture, des pans entiers de notre République bien mis à mal ces dernières années.

Que l'on s 'entende bien, je ne suis pas contre le contrôle de vitesse, je suis contre l'orientation que prend l’État et sa volonté de pénaliser au maximum et facilement l'automobiliste. Je serais plutôt pour un contrôle effectué par les agents de la Police Nationale ou de la Gendarmerie, en place sur le terrain. Rappelons que l'on est aux portes de donner par sous-traitance ce type de contrôle à des sociétés civiles. Réagissons !

C'est la raison de cette proposition qui a soulevé plusieurs questionnements pendant sa rédaction que je n'ai pas sciemment développés mais qui font réfléchir, et le premier d'entre eux étant quel monde pour demain désirons-nous ?
Sans croire vraiment à l'abandon de ce système répressif, je pense intéressant de questionner l'ensemble des Français, ceux qui désirent participer par le biais de ce système de vote, et de se faire ainsi une idée générale de la volonté citoyenne.
Merci de votre temps et de votre attention.



Lionel compte sur vous aujourd'hui

Lionel COLIN a besoin de votre aide pour sa pétition “Politiques: Radar automatique, pour ou contre?”. Rejoignez Lionel et 15 signataires.