Pétition fermée

Politique d'utilisation des logiciels libres par le gouvernement du Sénégal

Cette pétition avait 261 signataires


À l'attention de Cheikh Mamadou Abiboulaye Dièye, Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l'Economie numérique.

Le gouvernement du Sénégal, vache à milliards de Microsoft. L’ADIE aurait déjà versé plus de 3 milliards de FCfa à Microsoft pour l'achat de licences et aurait octroyé des contrats d'achats de logiciels pour plus de 500 millions FCfa durant la période de 2006 à 2009, puis de 2011 à 2013.

Alors que la plupart des pays industrialisés ont commencé, depuis plusieurs années, la migration de leurs infrastructures technologiques en utilisant des logiciels libres, l'administration publique Sénégalaise accuse déjà un retard prononcé. En France, des centaines de milliers de postes de travail de fonctionnaires migrent vers des logiciels libres et, au Pays-Bas, l'administration publique, l'une des plus modernes du monde, a rendu obligatoire l'utilisation de formats libres, en plus de mesures obligeant le secteur public à évaluer et opter pour des logiciels libres.

Une politique d'utilisation de logiciels libres dans l'Administration publique permettrait la création d'emplois durables, ainsi que des économies substantielles.

Nous demandons donc, au Ministre de la Communication, des Télécommunications et de l'Economie numérique du Sénégal de favoriser le développement et l'utilisation des logiciels libres dans l'administration publique, et ce, pour le bien-être économique du Sénégal.



DakarLUG compte sur vous aujourd'hui

DakarLUG a besoin de votre aide pour sa pétition “Politique d'utilisation des logiciels libres par le gouvernement du Sénégal”. Rejoignez DakarLUG et 260 signataires.