3 réponses

Plus Sans Ascenseurs

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


Monsieur le Ministre,

Notre Collectif « Plus Sans Ascenseurs » souhaiterait vous sensibiliser à nos démarches et nos actions. 

Notre collectif existe depuis plus de trois ans. Il a commencé à arpenter la Seine-Saint-Denis, puis progressivement l’ensemble de l’Ile de France et agit maintenant sur la France entière, pour répondre aux nombreuses demandes des habitants qui se retrouvent prisonniers dans leur appartement des jours, des semaines voire des années, suite aux dysfonctionnements et aux mauvais entretiens du parc ascenseurs français. Cette situation peut paraître anecdotique, mais la réalité en est toute autre. De trop nombreuses personnes nous contactent à ce jour, pour nous demander de l’aide, car elles se trouvent dans des situations dramatiques. Elles n’ont  plus la possibilité de se soigner, d’exercer leur métier et parfois ne peuvent même plus sortir de chez elle !


Composé exclusivement de bénévoles, le collectif est aujourd’hui dépassé par les demandes et n’est plus en mesure de répondre aux trop nombreux appels aux secours.

Mais nous sommes une équipe motivée et nous continuons à nous battre chaque jour pour que toute personne habitant un immeuble avec, ou même sans ascenseur, soit dans la capacité d’aller et venir comme tout un chacun. Pour que cela puisse concrètement se faire, nous lançons une expérimentation, avec plusieurs bailleurs et villes de Seine Saint Denis, qui consiste à transporter des personnes porteuses de handicap, au moyen d’appareils spécialisés, pouvant effectuer un transport vertical. Nous collaborons avec un fournisseur d’équipement pour personnes handicapées : avec Axsol notre partenaire la mobilité verticale devient un enjeu essentiel, en effet, l’ascenseur est le premier moyen de transport en France avec 100 millions de trajet par jour.


Par ailleurs, nous souhaitons vous alerter sur des situations dramatiques que nous soutenons et défendons avec l’aide de l’avocat du Collectif, Maître Charles MOREL :

Nelly, femme aveugle et dialysée, habitant dans un logement social à Bobigny, n’a plus d’ascenseur depuis 5ans !

Vincent, partiellement handicapé suite à la chute de son ascenseur du 8ème étage de son immeuble en habitat social. Il a été licencié en raison de son invalidité. Il n’a à ce jour reçu aucune indemnité pour les préjudices physiques et moraux, vivant dans la précarité la plus totale.

Othmane, enfant de 7 ans, décédé en octobre 2015, étouffé par sa trottinette, restée coincée dans la porte de l’ascenseur défectueux. Ses parents dévastés, demandent aujourd’hui en appel, la condamnation du bailleur, relaxé malgré les réquisitions du parquet.


Monsieur le Ministre, notre association « Plus Sans Ascenseurs », est déterminée à œuvrer sur tout le territoire pour que chacun soit libre de ses mouvements.

Nous vous avions convié à notre soirée de lancement le 22 mars 2019. C’est pourquoi nous vous adressons aujourd’hui une demande de rendez-vous afin d’évoquer avec vous les actions que vous pouvez mener dans ce domaine et la place de l’action du collectif aux côtés des pouvoirs publics.

Si nous pouvons d’ores et déjà compter sur le soutien de plusieurs élus locaux et parlementaires tels que Claire LANLY, Stéphane TROUSSEL, Valérie PECRESSE, Stéphane PEU, Clémentine AUTAIN, Olivier JACQUIN, Olivier BARON, Samira SAKI AIDOUD, Thierry MEIGNEN, Sylvine Thomassin, Raphaël GLUCKSMANN, Nathalie ARTHAUD et Yannick JADOT, il est assuré que c’est pour nous une mission régalienne et votre place est parmis nos soutiens.

La rentrée septembre 2019 marquera un tournant pour notre collectif avec notre experimentation assurée par AMV (l'Assistance à Mobilité Verticale ).

Assurer la mobilité verticale pour tous est l'enjeu de l'année 2020.  

 Fouad BEN AHMED