placements abusifs d'enfants : ( voir développement ci dessous )

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


pour le retour de ma fille de 12 ans et demi  placée  abusivement  sur décision de justice  et sur des bases   mensongères    :

- utilisation calomnieuse   de mon  placement enfant ( 4 mois et ensuite sur décision de  justice à  l'age de 4 ans )   à la DDASS  / ASE  ;  j'ai élevé ma  fille  seule   jusqu'à  ses  12 ans  et   je  n'ai pas besoin de savoir  le pourquoi  du comment   ça ne m'intéresse pas   de plus  je souhaite  que ma  mère repose en paix    et    ça ne me pose pas de problèmes  sur  l'éducation de  ma fille .

-   j'ai demandé de l'aide  ( preuve que je ne laisse pas  ma fille faire tout ce qu'elle veut !!!... )  pour  me montrer  comment canaliser ma fille ( qui a un fort caractère)  ;   pas  pour qu'elle me soit retirée  ainsi  et  aliéné contre  moi ;  elle  ne me parle  plus  depuis  15 jours  hors  il y a encore  moins d'un mois  elle voulait rentrer à la maison  .. le lien familial   a été mis à mal ;  par qui ? je ne sais pas ; mais  c'est un fait avéré  et  facile  à prouver  .  l'accusation de  " fusion"  tombe à l'eau  je crois  !!! 

-  situation précaire    ;  ma fille  ne manque de rien  chez moi ; elle a de quoi manger  ; une chambre  et de quoi se vêtir   ... effectivement le  R.S.A  c'est pas la  grande fortune   mais   j'arrive  à vivre avec   . ( exemple à Noel  elle a  eu une tablette  hybride de  ma part ) 

-  je suis en  A.L.D  suite  à un cancer  ;   et je n'ai pas droit à  l'aah  car  à 50/ 100 reconnue par la M.D.P.H . 

- lors du placement  ; la juge  a refusé   les certificats  médicaux   ; un témoignage  venant  d'un de mes voisins   ;  je n'ai pas eu droit à  une défense équitable et impartiale .

-  je ne doute pas sur   mes capacités de maman à éduquer ma fille   .

- lors du placement   elle était  en  phobie  de la ville  ou nous nous trouvons  et  du système  scolaire de la  ville   j'ai   mis en place  un suivi avec le  CMPP de la ville  pour   qu'ils l'aident  à en sortir   (  il est   dit dans le jugement que celui ci  a prit   fin parce que   soit disant  je  n'arrivais  pas à emmener ma fille aux consultations  ce qui est faux puisqu'elle a été  reçu par l'infirmière le  lendemain de  l'audience ( 21/11 2017  et à  vu sa  pédopsychiatre le 30 /11 / 2017 ). preuves à l'appui 

- j'ai relevé 21 points calomnieux   sur  le jugement   et  je peux  prouver  que   ce placement est basé  sur  un tissu de mensonges  . bien entendu   j'ai les preuves de ce que j'avance  

- carence  " éducative"   celle ci  est rattrapable   l'enfant   étant en construction  par contre la   carence  " affective" détruit  un  être humain  et   elle   elle est irréversible   et là on peut parler de  "  maltraitance"   sur enfant et sur adulte  .

par la même occasion  je demande   qu'une  loi soit voté  afin que  les affaires  familiale  avec  des parents   " non dangereux "  pour leurs enfants  soient traitées  au civile   et que  les  affaires  pénales   " danger  vital "  soient  traités   par  la justice compétente   ça  pourrait  éviter   les  stigmatisations   et ça permettrai  à  chacune  des  juridictions   de ne pas commettre  d'injustices   ( le juge ayant plus de temps à accorder à chaque dossier  )  que les  parents  puissent se défendre et qu'une  enquête  soit menée   avec droit de regard  des  familles  sur chaque signalement  en particulier  quand  l'enfant  n'est pas en  danger  avéré   vital .

je demande  qu'une loi soit voter   afin que  chaque dossier  d'enfant placé   soit révisé  tous les 6 mois   et peut importe   son age  .

bien entendu  ; je ne suis pas un cas  isolé  bon nombre de  familles  sont  victimes de  ce genre de placement  qui  détruit non seulement  ces  familles  mais  les   enfants   et les parents  ; là il  ne s'agit plus  d'une   " aide " mais  d'une destruction massive ;  70 pour cent   des   placements   actuels  d'enfants  sont  des placements abusifs   afin que   ces  familles  puissent  se  retrouver   et sortir  de   l'enfer  dont ils sont victimes .

Rendez  nous  nos enfants  et votez  des lois qui  nous protègent  efficacement   et faites  en sorte ; s'il vous  plait qu'elles ne soient pas contournées   ( création de cellules  de contrôle   systématiques   sur   les placements  d'enfants   dans  chaque  ville  par exemple  ) 

Véronique  Costa   ( une maman  qui se bat  pour sa fille  A.)  

 

 



veronique compte sur vous aujourd'hui

veronique COSTA a besoin de votre aide pour sa pétition “placements abusifs d'enfants : ( voir développement ci dessous )”. Rejoignez veronique et 140 signataires.