Pétition fermée

La condamnation de J-Pierre Raveneau (Herboriste) cache les failles de la Santé Nationale

Cette pétition avait 852 signataires


L'herboriste Jean-Pierre Raveneau a été condamné ce mercredi 17 février 2016 à un an de prison avec sursis pour "exercice illégal de la pharmacie en récidive". Le tribunal correctionnel de Paris l'a également condamné pour "commercialisation ou distribution de médicaments (...) dépourvus d'autorisation de mise sur le marché, ouverture d'un établissement pharmaceutique sans autorisation et contrebande de marchandises prohibées". Il a assorti la condamnation d'une mise à l'épreuve de trois ans. Un an de prison ferme et 50.000 euros d'amende avaient été requis à son encontre. Voici toute l'injustice de cette condamnation.   Fondée en 1880, l'herboristerie Place de Clichy est une des dernières officines existantes. Jean-Pierre Raveneau, Docteur en Pharmacie, passionné par les plantes, a prolongé son activité depuis 1993. Donc plus de 20 ans de pratique auprès de ses clients. Au niveau légal, c'est biensûr ici que tout se corse, "seuls les pharmaciens sont habilités à vendre toutes les plantes de la pharmacopée". Or, la règlementation dit que "ceux qui font le choix de ne vendre que des plantes, et aucun médicament de synthèse, n’ont pas le droit de s’inscrire à l’ordre des pharmaciens". C'est ainsi que leur exercice devient illégal !!! En effet, Jean-Pierre Raveneau, et il n'est pas le seul dans ce cas, est confronté à l'incohérence d'une loi puisque la qualification d'herboriste a été supprimée en 1941 par le régime de Vichy et non rétablie depuis !!! Cela signifie que pour rester pharmacien et avoir le droit de pratiquer la phytothérapie, il est OBLIGATOIRE de vendre de l'allopathie (médicaments de synthèse). Nous savons pertinemment que tout le problème se cache derrière le monopole des laboratoires pharmaceutiques. Ils ne peuvent que constater une demande en produits naturels largement en hausse, ce qui représente une menace pour leurs chiffres d'affaires. Il ne faut pas se mentir, votre santé leur importe peu. Pourtant, les scandales sanitaires comme le Médiator, Diane 35, Vioxx, vaccins et d'autres bien plus anciens, ont eux-mêmes contribué à l'éloignement des patients d'une médecine purement commerciale. Dans le cadre de l'affaire du Médiator, un médecin qui comparaissait comme témoin a déclaré : "Les effets secondaires des médicaments sont responsables d'au moins 18000 décès chaque année en France, plus que les suicides et accidents de la route réunis". En comparaison, qu'en est-il des victimes suite à la consommation de plantes ou compléments alimentaires ? Quand reconnaitrons-nous en France les véritables bienfaits de ces médecines douces, préventives et efficaces que sont phytothérapie, aromathérapie, naturopathie ? Quand aurons-nous un comité de contrôle ou une Agence Nationale de la Médecine Naturelle ? Je vous invite à signer cette pétition de soutien à Jean-Pierre Raveneau, à tous les praticiens compétents (en herboristerie, naturopathie...), afin de faire appel pour une étude de projet de loi ouvrant à une reconnaissance de ces pratiques naturelles. Comme dans de nombreux autres domaines, la France est encore en retard sur ses voisins (comme la Suisse, la Belgique, l'Allemagne, le Royaume-Uni...), chez lesquels, par exemple, les métiers et diplômes en médecines douces existent et sont encadrés. Pourtant, la médecine allopathique n'est pas à mettre dans le même panier : elle traite les symptômes (donc une fois que vous tombez malade), alors que les autres thérapies, dites douces, traitent les causes de la maladie. Petite nuance non négligeable... Il y a quelquechose de bien plus logique dans la démarche, ne trouvez-vous pas ? N'hésitez pas à faire part de vos commentaires et expériences personnelles pour convaincre de l'efficacité de toutes ces médecines naturelles. Merci à tous de votre participation. Il est bien nécessaire de préciser qu'à cause du manque de réglementation, la porte est ouverte à de nombreux charlatans. Mais l'incompétence n'épargne malheureusement aucune profession, ni-même les médecins eux-mêmes. J'en appelle maintenant aux autorités de la Santé et des affaires sociales, en espérant qu'elles se penchent enfin sur un texte de loi qui mettent fin à ces lobbies pharmaceutiques, pour lesquels plus personne n'est dupe. Une bonne décision pourrait éventuellement lancer une nouvelle économie, créer des emplois, permettre de contrôler la qualité et le respect des ressources, relancer une filière agricole des plantes, TOUT EN N'OUBLIANT PAS L'OBJECTIF PRINCIPAL POUR NE PAS DIRE VITAL : LA SANTE DES PATIENTS !!!          


Mario compte sur vous aujourd'hui

Mario LOPES a besoin de votre aide pour sa pétition “Pierre RICORDEAU: La condamnation de J-Pierre Raveneau (Herboriste) cache les failles de la Santé Nationale”. Rejoignez Mario et 851 signataires.