Attaque de la Poste sur un salarié qui refuse des masques périmés de 2009

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

LA POSTE est une entreprise publique de près de 250 000 salariés.

La Poste distribue des masques fabriqués en 2009 donc périmés à son personnel.

Kevin ZOBAL, délégué syndical CGTM au sein de la DSEM a alerté son employeur sur le risque encouru et la situation de danger dans laquelle il est exposé et a donc usé de son droit de retrait.

La Poste ne peut ignorer que ses clients sont en partie des personnes âgées de 60 ans et plus, désignées les plus à risque et qu’en équipant son personnel de masques périmés, elle les expose ainsi que ses clients aux formes graves du Coronavirus.

Pour avoir eu le courage de signaler cette mise en danger d’autrui, Kevin Zobal est menacé de « licenciement pour faute grave ».

La Poste déjà jugée et plusieurs fois condamnée, applique en Martinique des méthodes qui ont ailleurs entrainé, burn-out, dépression, voir même suicides de salariés.

Ces masques ont été acquis par La poste lors de l’épidémie de grippe H1N1 de 2009 et ont été stockés en Martinique dans des conditions douteuses.

Il faut savoir, qu'ils ne sont pas distribués que dans le service de Kévin mais à tous les postiers de Martinique et d'ailleurs.

C’est donc à juste titre que Kevin ZOBAL a réagi.

La Poste doit immédiatement arrêter toutes les mesures disciplinaires envers notre camarade qui à déjà vu son salaire suspendu depuis juin.

Face à cette question de santé publique, il a agi pour la protection de tous les postiers !

Cette procédure engagée par LA POSTE est sans fondement et entachée de multiples irrégularités.

Notre camarade ne doit pas être licencié !

NOUS DEMANDONS :

  • L’annulation de cette procédure de licenciement pour faute grave
  • Le rétablissement de Kevin ZOBAL dans tous ses droits avec le respect de son droit de retrait.
  •  Le versement de l’ensemble des salaires indûment suspendus depuis Juin

La CGTM P&T appelle postiers, postières, salariés, personnes sensibilisées, à s’associer et partager massivement cette pétition, car ce scandale sanitaire et cet abus de pouvoir ne doivent pas rester sous silence.

Explication sur l'affaire :



CGTM P&T compte sur vous aujourd'hui

CGTM P&T SYNDICAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Phillipe Wahl: Attaque de la Poste sur un salarié qui refuse des masques périmés de 2009”. Rejoignez CGTM P&T et 447 signataires.