Réorganisation accueil enfants (écoles et hors vacances scolaires)

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Nous sollicitons plus que jamais le Maire et les élus de la ville de Caluire, pour mettre en place un encadrement et des moyens supplémentaires (financiers et organisationnels) concernant l’accueil et l'éducation de nos enfants.

En effet, c'est dès le plus jeune âge que la société se construit. Nous pensons qu'il est du devoir de la ville en lien avec l’Education nationale de mettre à disposition de TOUS les citoyens : des écoles, avec des enseignants et du personnel de qualité tant au niveau qualitatif que quantitatif. La ville est également un acteur essentiel auprès des parents pour assurer une politique éducative cohérente prenant en compte l’enfant dans sa globalité, à tous les temps de sa vie, au-delà même du temps purement scolaire.

Suite au changement des rythmes scolaires, il est nécessaire de prévoir une réorganisation pour l'accueil des enfants les mercredis. Nous avons pu constater, qu'une grande partie des parents sont confrontés à un problème de taille qui est l’accueil de leurs enfants les mercredis et vacances scolaires.

Effectivement, le nombre de places disponibles est minime comparé à la demande grandissante. Vous n’êtes pas sans savoir qu’en moyenne plus de 2000 enfants inscrits dans les écoles publiques mangent à la cantine scolaire (avec des pics allant à 2400 élèves parfois). Un rapide calcul des capacités d’accueil pour les enfants de moins de 11 ans en structures municipales et associatives nous révèle un peu mois de 300 places disponibles. Ce qui signifie une couverture d’à peine 15% du nombre potentiel d’enfants ayant besoin d’être pris en charge les mercredis.L’organisation des parents entre : enfants, travail et vie familiale est mise à rude épreuve dans notre ville…

Sachez qu’une grande partie des parents enquêtés fin 2017 sur les rythmes scolaires – soit plus de 4 ménages sur 10 - avaient opté pour conserver un rythme sur 4,5 jours et demi. Aujourd’hui, travailler à temps partiel ou ne pas travailler du tout pour l’un des parents devient très compliqué, peut même apparaître comme un luxe,du fait du coût de la vie, donc des revenus à garantir mais aussi parce que les employeurs n’accordent pas (plus ?) de réduction du temps de travail au vu de la pression existante sur les organisations.

D’autre part, lors de la restitution de la grande concertation, vous aviez annoncé que des solutions seraient mises en place pour répondre aux besoins des familles le mercredi.

Enfin, est-il concevable en termes d’égalité de traitement des citoyens que la ville réponde actuellement de s’adresser à l’OMS pour envisager l’accueil des enfants le mercredi, faute de places disponibles à Caluire Juniors (le centre ayant été pris d’assaut en 2 jours au moment des inscriptions) ? Sachant que 16% de la population de votre commune vit en quartier veille active (politique de la ville) et dispose pour une partie de très bas revenus ne permettant pas d’accéder à des activités extrascolaires onéreuses avec des tarifs ne tenant pas compte des revenus. Cela est sans compter également le reste des ménages ayant des revenus moyens.

En tant que maire d’une commune d’envergure de la Métropole de Lyon, n’est-il pas de votre responsabilité d’assurer les principes fondamentaux du service public ? L’égalité, la continuité et l’adaptation aux évolutions et besoins de la population semblent très peu respectés alors même que Caluire apparaît être une commune riche au sein de la Métropole.

Pourtant la ville est en pleine expansion et vous semblezégalement satisfait d’attirer une population active jeune pour permettre son renouvellement urbain et démographique. Il est donc temps d’investir dans toutes les infrastructures pour nos enfants et nous permettre de vivre sereinement !

A Monsieur le Maire et Élus de la ville de Caluire



Marina compte sur vous aujourd'hui

Marina OUKALA a besoin de votre aide pour sa pétition “Philippe Cochet: Réorganisation accueil périscolaire à Caluire”. Rejoignez Marina et 254 signataires.