Cours I.Popard à Ivry : Danser, un plaisir pas une compétition

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Cours I.Popard à Ivry : Danser, un plaisir pas une compétition

 Suite au transfert des cours de danse Irene Popard sous la responsabilité du conservatoire municipal, nous, élèves ou parents d'élèves nous interrogeons sur le sens et la pertinence des changements constatés. D'autant que personne ne semble avoir envisagé de nous consulter ou au moins de nous informer.

De manière générale nous observons qu'il n'y a pas eu de publicité pour ces cours, la réinscription des élèves faite en juin a certes facilité la vie des habitués mais l'absence des cours de danse au forum des sports n'a pas contribué à faire connaître leur existence.

Ceux qui pour des raisons personnelles étaient absents en fin d'année ont eu beaucoup de difficulté à savoir où et selon quelles modalités avaient lieu les inscriptions. Dans ces conditions, il parait difficile d'imaginer que cette activité soit portée par un véritable projet pédagogique concerté.

Nous sommes d'autant plus étonnés que ces activités extrêmement populaires, se déroulaient dans un environnement fait d'accueil, de tolérance et d'égalité propre à permettre à tous ( et non à une élite) de pratiquer une activité physique et artistique sans obsession du paraître. Dans ce cadre, les ivryens de longue date ont pu constater en participant au cours, en accompagnant enfants et petits enfants et en assistant au gala annuel, d'une part, que chaque élève était traité avec bienveillance, était valorisé dans ses progrès, d'autre part l'engagement très fort de cette équipe (enseignants, pianistes et surveillantes) pour la réussite de tous. Il existait une continuité pédagogique au fur et à mesure des cycles avec l'enseignant référent et le choix du lieu des cours était choisi en fonction de la proximité de l'école ou de logement. Elle est maintenant imposée et l'on voit des petites filles habitant tout Ivry, contraintes d'aller un jour à Barbusse et l'autre aux Épinettes. 

Jusqu'à  l'année 2016/2017, les tenues de danse des enfants étaient achetées collectivement pour l'ensemble des élèves et vendues à chacun. Cette année, une tenue particulière est demandée avec achat individuel sur un site internet spécifique incluant frais de port,... Alourdissant ainsi bien inutilement le coût de la rentrée pour les familles modestes et ceci alors que les tarifs ont augmenté les deux dernières années bien au-delà du coût de la vie, le demi tarif appliqué à ceux qui ne suivaient qu'un cours par semaine n'existe plus que pour les 3-5ans, donnant des augmentations de l'ordre de 114% pour les personnes concernées, lesquelles n'ont bien sûr pas été informées directement.

Tout en décidant de nommer une salle Irene Popard, la référence  à Irene Popard a disparu de tout document. Interrogé par un usager, l'élu à la culture a jugé qu'Irene Popard, c'était "ringard". Cette réaction est très surprenante. En effet, cette pédagogie qui vise à libérer le corps des femmes et qui s'adresse à tous sans aucune discrimination fait partie de l'histoire des villes communistes et en particulier d'Ivry. ( rappelons pour mémoire que bien que mondialement reconnue, Irene Popard a choisi d'enseigner à l'université populaire de Saint-Denis).

M. Le directeur du conservatoire a écrit dans Ivrymaville que les parents ne devaient avoir aucune inquiétude sur l'évaluation du niveau des élèves, mais évaluer les élèves est la négation même de l'esprit des cours Irene Popard. C'était un des rares lieux où chacun pouvait évoluer dans la bonne humeur  - ce qui ne veut pas dire sans exigence - et la tolérance, pour participer ensemble à la réussite de tous. 

Ces cours de danse incluent également des cours de stretching, pilate et gymnastique pour adulte. Ces cours s'inscrivent dans une continuité pédagogique et dans le même esprit de libération du corps. Leur organisation qui convenait très bien : cours de 3/4 d'heure, a été modifiée l'an dernier en cours d'une heure, puis cette année des cours de 3/4 d'heure ou d'une heure sans que l'on comprenne le sens et la pertinence de ces modifications.

Nous n'osons imaginer que la municipalité ait en perspective d'abandonner ses cours populaires et démocratiques, ces cours où des générations ont trouvées un précieux moment à soi, ces cours fréquentés à 99% par des femmes et des petites filles,  où le 1er objectif est de connaître son corps et de le libérer " des corsets autour du corps et de l'âme " (I.Popard) dans une société où le corps des femmes est devenu un enjeu, nous semble en parfaite adéquation avec les principes affichés par la majorité municipale.

Nous demandons 

une information directe et précise sur les choix qui ont été faits et sur l'avenir des cours,

Le maintien de la pédagogie Popard et de l'équipe pédagogique dans son ensemble pour tous les usagers,

Le maintien du gala annuel,

Une réorganisation des cours qui ne fasse pas traverser tout Ivry à des enfants le soir,

Le retour du demi-tarif.

Nous ne laisserons pas décider ce qui est bon pour nous sans nous

 

 



Christine compte sur vous aujourd'hui

Christine Bonnefon a besoin de votre aide pour sa pétition “Philippe Bouyssou: Cours I.Popard à Ivry : Danser, un plaisir pas une compétition”. Rejoignez Christine et 137 signataires.