Crise généralisée : pour un nouveau CNR !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


 

« Il y a deux catégories de Français, ceux qui se couchent devant l’ennemi et ceux qui restent debout. » Général De Gaulle.

 

Née de la volonté ardente des Français de refuser la résignation et l’indignité, la Résistance à l’oligarchie, incarnée aujourd’hui par le mouvement gilets jaunes, n’a pas d’autre raison d’être que la lutte quotidienne sans cesse intensifiée.

La mission désormais est d’unir les individus et les groupes afin qu’ils rédigent la charte et le programme de leur combat. Ce n’est, en effet, qu’en regroupant toutes ces forces autour des aspirations quasi unanimes de la Nation, que la France retrouvera son équilibre moral et social et redonnera au monde l’image de sa grandeur et la preuve de son unité.

Aussi le M17, mouvement du 17 novembre, groupe parmi d’autres de gilets jaunes, appelle tous les citoyens en lutte, que celles-ci soient intellectuelles, fraternelles ou matérielles, à se mettre en relation, s’organiser pour construire ce programme commun. Celui-ci permettra de sortir de la crise dans laquelle tente de nous enfermer le gouvernement. En effet, pour lui, seules deux voies sont empruntables : la radicalisation, c’est-à-dire le passage d’une colère populaire et légitime à une haine minoritaire et violente ; ou bien, l’institutionnalisation de cette colère autour de chefs autodésignés, opportunistes mais surtout adoubés et encouragés par des personnalités douteuses du monde de la presse, du spectacle, etc.

Il ne faut pas s’y laisser prendre ! Laissons les institutions se radicaliser, nous sommes pacifiques, nous ne faisons que répondre à la violence. Néanmoins, rappelons que cette violence est acceptable en tant qu’elle est légitime et donc acceptée par la majorité. Nous pensons qu’il n’en est plus ainsi aujourd’hui. Ce gouvernement au départ démocratique est devenu à nos yeux un despote violent et haineux, prêt à tout pour garder le monde tel qu’il est et qui fait souffrir tant d’entre nous. Nous n’avons pas de prétentions à changer ou améliorer le système en place, mais bien à le remplacer par des mesures destinées à instaurer un ordre social plus juste.

C’est pourquoi, grâce à cette pétition « pour un nouveau CNR », nous pourrons montrer notre nombre, notre force et notre détermination. Nous le redisons jusqu’au bout, nous sommes et nous serons pacifiques. Nous ne choisirons jamais la violence, néanmoins nous ne baisserons plus les yeux devant celle-ci.

Nous appelons donc tous les citoyens et citoyennes, groupes de gilets jaunes, associations, etc. à montrer par cette pétition la volonté du peuple à construire, organiser et créer les conditions d’une rupture radicale avec l’oppression généralisée pour un système plus juste et faisant une place à chacune et chacun.

 

Français, françaises, unissons-nous !

Pour un nouveau Conseil National de la Résistance !

M17 - mouvement17novembre.fr