Non à la fermeture d'une classe et au départ d'un enseignant à l'école Yves MEUNIER

Non à la fermeture d'une classe et au départ d'un enseignant à l'école Yves MEUNIER

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Perrine GAILLARD a lancé cette pétition adressée à Perrine GAILLARD

LES PARENTS D'ÉLÈVES
DE L'ÉCOLE YVES MEYNIER DE CUZIEU
Communiqué de presse
Jeudi 7 février 2019
Fermeture d'une classe à l'école de Cuzieu :
les parents s'élèvent contre cette décision
Alors que rien ne la prédisposait à se trouver face à cette décision, l'école de Cuzieu devrait faire l'objet,
dès la rentrée prochaine, d'une fermeture de classe dans le cadre de la carte scolaire.
Cette décision, tombée comme un couperet alors que l'école ne se trouvait pas sur la liste
des fermetures, est intervenue lundi 28 janvier.
L'inspecteur d'académie fait alors savoir que Cuzieu rejoint la liste des fermetures,
en raison notamment, d'une moyenne d'élèves par classe trop faible...
L'école Yves Meynier de Cuzieu compte à ce jour 7 classes, avec une moyenne de 22 élèves par classe. La suppression d'une
classe (soit 6 à partir de la rentrée 2019) augmenterait cette moyenne, la portant à 26 élèves par classe.
22 élèves par classe, un chiffre trop bas ? Pourtant, les études montrent le contraire : la France est l’un des pays où l’on
compte le plus d’élèves par enseignant, qu’il s’agisse de l’école maternelle comme de l’élémentaire. Avec près de 22 enfants
par enseignant en moyenne, la France est très loin devant tous les autres pays comparables pour les élèves de 3 à 5 ans, la
plupart des pays se situant entre 15 et 17 enfants.
Alors, pourquoi vouloir supprimer une classe, alors que l'effectif est déjà sur une moyenne plutôt haute ? La réponse ne se
trouve évidemment pas dans une recherche de bien-être pour nos enfants, ou même dans une réflexion sur la qualité de
l'enseignement ! Non, la réponse est mécanique, mathématique, fruit d'un calcul simple et sans appel : puisqu'il faut trouver
des postes, et en l'absence de création (ou si peu), les suppressions de classe permettent de récupérer des enseignants !
A Cuzieu pourtant, la situation est loin d'être simple : l'équipe pédagogique doit composer avec un contexte qui mêle différent
paramètres :
• 6 élèves dont le handicap est reconnu, bénéficient de la présence de 2 AVS (auxiliaire de vie scolaire) à plein temps à
l'école pour les accompagner,
• de nombreux élèves font l'objet d'un PAP -plan d'accompagnement personnalisé- établi par le médecin scolaire (pour
le diagnostique) et l'enseignant, car ils ont besoin d'aménagements pédagogiques pour poursuivre leur scolarité,
• de nombreux élèves ont un suivi psychologique et nécessite une attention particulière des enseignants, 13 d'entre
eux sont placés en famille d'accueil (6 familles d'accueil).
Comment continuer à assurer un enseignement de qualité pour l'ensemble des enfants de l'école, en intégrant ces besoins
spécifiques, avec une classe toujours plus chargée ?
L'école a par ailleurs toujours accueilli les enfants de 2 ans dans la mesure des places disponibles, ce qui permettait aux parents
de ne pas les inscrire dans le privé à Saint-Galmier qui accueille tous les 2ans. Ce ne sera désormais plus possible dans la nouvelle
configuration de l'école : la classe de petite section ne recevra que les enfants qui seront dans leur troisième année.
La suppression d'une classe à Cuzieu signifie clairement :
• une qualité d’enseignement dégradée par des classes trop chargées,
• des élèves en difficulté moins soutenus,
• un accueil des PS1 rendu impossible, ce qui conduira les parents à se tourner vers le privé, une situation scandaleuse
et qui va à l'encontre de l'accès à l'école pour tous !
• des projets éducatifs qu'il ne sera plus possible d'organiser, tel que l’accueil d’enfants d’IME…
Les parents d'élèves s'élèvent contre cette décision, la conteste fermement et défendront leur classe !
Contact presse :
Magali Anton, parent d'élève - 06 20 72 19 93

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !