Permettez aux Béninois de la diaspora de disposer de leur passeport dans les délais

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Cela fait déjà près de 2 ans que l'établissement du passeport biométrique a été mis en place par les autorités béninoises au consulat du Bénin à Paris. Cette mesure que nous apprécions et pour laquelle nous remercions les autorités devrait permettre de faciliter aux béninois de la diaspora le renouvellement de leur passeport biométrique afin de disposer des documents à jour vis à vis des autorités de leur pays hôte. Cependant il se trouve que ce n'était que des fleurs jetées aux citoyens, en plus d’être une autre source de profit pour les poches de certaines personnes.

Pour un passeport qui coûte 30.000 FCFA (environ 45 euros) chez eux au Bénin, les Béninois se retrouvent à payer 153 euros (officiellement) pour ce même passeport. Ce prix n'est que celui affiché mais en réalité, nous payons beaucoup plus que ça.

Un petit exemple (pour illustrer les faits réels) d'un Béninois vivant à Montpellier, et qui veut renouveler son passeport à Paris.

       Pour se rendre au consulat du Bénin à Paris, il faut environ 100 euros aller/retour (ce prix n’est valable que pour les périodes normales. On comptera peut-être jusqu'à 200 euros en période estivale).

·      Avant de s’y rendre, il faut prendre le soin de réaliser sa carte consulaire, carte qui se réalise à Marseille (pour les béninois de Montpellier) pour un montant de 30 euros. Pour se rendre à Marseille, une dépense de 24 euros est nécessaire pour l’allée/retour en covoiturage (plus cher en train bien sûr).

« Toutefois il est possible de préparer tout son dossier pour la carte consulaire et la réaliser une fois à Paris, en même temps que le dépôt de dossier du passeport ».

En gros les frais accessoires rien que pour se présenter au consulat de Paris et prétendre déposer son dossier de passeport reviennent déjà à 150 euros environ (le moins cher qui soit), quand la carte consulaire est réalisée en amont.

·      Normalement tu dois appeler pour prendre rendez-vous avant de te présenter au consulat, chose tout à fait normal. Mais quand tu appelles, personne ne décroche. Du coup tu envoies un mail et ils répondent en te proposant des dates. Et c’est seulement là que tu peux répondre en retour et réserver ton RDV en fonction des dates disponibles. Remarquons déjà que cela ne permet pas du tout de prévoir ton voyage à l’avance. La réservation se ferait en ligne que chacun aurait eu le choix des dates qui lui conviennent le mieux. Mais bon personne ne s’en plaint et tout va bien jusque-là.

·      Voilà ensuite ce qui se passe une fois arrivée au Consulat à 8h 30 minutes du matin pour essayer de vite finir ton dépôt de dossier prévu pour 9h. Tu attends 9h, et quand tu te présentes, on te dit que ton nom n’est pas sur la liste de ceux qui ont RDV ce jour ; et ce bien que tu aies le mail que tu as envoyé pour confirmer ton RDV. De ce fait, on ne peut te recevoir à moins d’une intervention de la chargée de gestion des RDV. On te renvoie donc vers la secrétaire où tu passes une heure en attendant qu’on vienne plaider ta cause auprès de ceux qui se chargent de prendre les dossiers (tout ça pour un RDV que toi-même tu as réservé et pour lequel tu as pris un billet de train). Te voilà à 10h sans même avoir commencé l’interminable processus du dépôt de dossier. Tu te retrouves à noter ton nom (sur la liste des arrivants) bien après ceux avant qui tu étais présents.

Notons déjà le fait que ceux qui se chargent du RDV donnent la même heure de RDV à tout le monde (9h) sans vous préciser de prévoir votre matinée ou même votre journée entière. N’étant pas informé que tout le monde est convié à la même heure, vous ne vous doutez pas que vous êtes susceptible de passer minimum toute votre matinée au consulat. Ce qui vous met évidemment en difficulté quand vous avez prévu 2h pour la cause et votre train de retour pour la 3ème heure qui suivait. Ne soyez donc pas étonné de manquer votre train car l’heure venue, vous n’aviez même pas encore enregistré vos empreintes pour ce fameux passeport dont vous êtes venu déposer le dossier (des frais de train viennent donc de se rajouter à vos dépenses).

Revenons à nos moutons….. Une fois les différentes fiches remplies (3 en tout dont une procuration, pour permettre à quelqu’un au Bénin de vous le retirer au plus tôt), vous vous présentez devant une femme ayant une mine toute renfrognée, vous donnant l’impression d’être venu quémander. En amont votre dossier comporte quelques pièces à légaliser (ça ne sert à rien de légaliser ces pièces avant de venir car vous payerez toujours le prix de cette légalisation). En notant que normalement les légalisations ont une durée d’expiration, les personnes chargées de prendre vos dossiers devraient quand-même prendre la peine de vérifier si vos documents déjà légalisés sont toujours valables. Ce n’est malheureusement pas le cas. Une fois en face de cette femme avec la mine renfrognée, elle vous demande tout d’abord d’inscrire votre nom dans un registre et de signer, sans vous préciser que vous faites un dépôt de signature qui vous coûte 10 euros. Le refrain quand tu demandes à quoi cela sert est ceci : « vous n’aurez rien à payer si vous avez d’autres légalisations à faire au consulat dans un délai de deux ans ». Je rappelle qu’en trois ans je ne suis jamais et n’ai jamais eu besoin de me rendre au consulat du Bénin à Paris pour n’importe quelle pièce que ce soit, et que le renouvellement du passeport qui me fait venir au consulat de Paris, ne se referra pas avant 5 ans. Ensuite, la souche, l’acte de naissance et la procuration qui sont dans votre dossier sont à légaliser (5 euros par pièce) ; cela vous fait un total de 15 euros pour les légalisations.

Faisons un point sur le coût véritable (moyen) auquel ce passeport revient à un béninois vivant à Montpellier :

-          100 euros de transport

-          50 pour la carte consulaire (pour ceux qui ne l’ont pas encore)

-          153 euros, le coût officiel du passeport

-          10 euros pour le dépôt de signature

-          15 euros pour les légalisations

-          Un total de 328 euros

Voilà le minimum que débourse un béninois de la diaspora, étudiant ou non, pour la réalisation de son passeport, contre 45 euros pour un béninois résidant au Bénin. Un béninois paye 7 fois plus que son concitoyen pour la réalisation d’un même passeport, juste parce qu’il vit à l’étranger. Voilà les faits.

Après toutes ces tracasseries pour le dépôt de dossiers, tenez-vous bien !! Ce n’est que le début. Il faut compter environ 5 à 6 mois avant que le consulat ne vous envoie un mail comme quoi votre passeport est prêt et que vous pouvez venir le retirer. Vous l’avez compris ! Bienvenue d’autres dépenses pour refaire le voyage à Paris et retirer son passeport.

Soulignons que d’après les informations ce n’est pas le passeport qui nous revient cher, mais plutôt le service pour nous les retourner car les autorités consulaires ne payent que les 45 euros requis à la DEI de Cotonou pour la réalisation de ces passeports. Si tel est le cas pourquoi nous fait remplir une procuration (à légaliser à 5 euros en plus) pour nous faire retirer nos passeports par des proches au Bénin ? À quoi sert le surplus qui n’est pas versé à la DEI si les autorités consulaires sont incapables de nous livrer nos passeports dans les délais ?

Nous acceptons de dépenser autant pour nos passeports oui. Mais nous avons droit à un service de qualité si nous le payons 7 fois plus cher. Au Bénin il faut juste deux semaines pour être en possession de son passeport après le dépôt de dossier. Nous multiplions ce délai par 10 et n’avons toujours pas nos passeports.

Les conséquences ? Nous ne pouvons pas renouveler notre titre de séjour dans les délais. Ce qui en découle ? Nous ne sommes plus en règle sur le territoire du pays hôte, on nous coupe les aides au logement, nous ne pouvons pas postuler à des emplois, nous perdons nos emplois (pour ceux qui en ont), et tout ça pour un passeport de ton propre pays (c’est un droit le passeport !!!!) que tu as payé 7 fois plus cher que la norme. Pendant ce temps le consulat du Mali juste à côté délivre le passeport à ses citoyens en 24h (sur place !).

Nous en avons assez, assez de nous taire, assez qu’on nous dise que le pays manque de moyens pour installer dans les autres consulats de l’extérieur, ce qu’il faut pour délivrer des passeports aux citoyens ; et surtout ras-le-bol de l’incompétence flagrante de nos autorités qui n’ont d’yeux que pour remplir leur poche. Aucun effort digne du nom pour mériter nos 300 euros durement gagné !! Aucun service de qualité, et pire, un cercle vicieux constitué pour extorquer de l’argent à ces étudiants et autres qui galèrent et travaillent dur pour s’en sortir à l’extérieur. C’est une honte pour notre pays.

Même si nous vivons à l’étranger, nous sommes béninois et avons les mêmes droits que ceux qui résident sur le sol béninois. Nous réclamons nos droits et demandons la délivrance de nos passeports dans un délai de deux semaines, au même titre que les Béninois vivant au Bénin.

 



Happy compte sur vous aujourd'hui

Happy ZOUNVEHA a besoin de votre aide pour sa pétition “Permettre aux Béninois de la diaspora de disposer de leur passeport dans les délais.”. Rejoignez Happy et 201 signataires.