Pour une meilleure reconnaissance salariale

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !


                                                                                                                                                                FGTA-FO PICARD SURGELES                                                                

Nous faisons face depuis un an à un accroissement du Chiffre d’Affaires jamais vu chez Picard avec bien sûr la charge de travail qui va avec.

Des moyens en personnel qui ne se sont déclenchés que si les responsables osaient les demander.

Ce qui n’est pas toujours le cas car chez Picard, les heures c’est tabou !

Beaucoup plus de tâches supplémentaires dues à la Covid alors que nous n’arrivions déjà pas à toutes les effectuer dans de bonnes conditions.

En magasin, nous devons :
faire face à l’agressivité de certains clients
faire la police face à ceux qui forcent l’entrée au moment de la fermeture ou ceux qui refusent de porter leur masque convenablement.

Au vu de la pénibilité du travail et du salaire de nos assistants 2 nous n’arrivons plus à trouver des CDD.

A la livraison à domicile on nous demande toujours plus de rendement en nous rajoutant des tournées sans moyens supplémentaires.

Aux fonctions supports chaque projet est plus important et plus urgent que le précédent, du coup on nous presse de plus en plus, ce qui favorise les Burn-out et dépressions dans un contexte d’isolement lié au télétravail.

A l’atelier où les conditions de travail sont déjà pénibles, on nous augmente les cadences et on refuse de passer cette « poignée » de salariés à 35h (1h15 de plus à rajouter sur les contrats)

Lors du premier confinement peu de salariés Picard se sont arrêtés, la majorité est restée debout pour nourrir la France comme d’autres commerces alimentaires et parce qu’ils étaient fiers de le faire.

Certes, ils ont été remerciés par une prime qu’il a fallu aller chercher !

Ce sont des années de souffrances au travail qui ont été accentuées par une année où le chiffre d’affaire de Picard a été exceptionnel, incroyable pour « ce grand gagnant de la crise sanitaire !»

Dans la presse il est dit que les employés de seconde ligne devraient être remerciés….

Notre direction a dit et répété que nous étions formidables….

Pourtant la direction nous a refusé une prime demandée par FO en fin d’année 2020 pour remercier les collaborateurs d’être toujours debout lors du second confinement !

La direction a affirmé qu’elle préférait nous remercier avec de bonnes augmentations en début 2021.

ET AUJOURD’HUI, la direction propose 1.1% pour tous (- de 15 euros pour la majorité des salariés) et entre 20 et 40 euros en complément barème pour certains autres en plus.

Cette année, malgré la conjoncture nous n’aurons pas d’intéressement annuel puisque notre direction n’a pas voulu nous écouter quand nous arguions qu’il fallait dissocier l’enveloppe de l’intéressement trimestriel et de l’annuel.  

Nous avons bien sûr exigé un supplément d’intéressement pour nous verser une prime annuelle.

 

ALORS AUJOURD’HUI, la direction propose une enveloppe de 3.5Millions d’euros brute.

N’est-ce pas une manœuvre pour compenser ce manque ou calmer les esprits ? 

Cela ne ressemble-t-il pas plus à des miettes qu’on distribuerait à 7000 ayants droits ?

N’est-ce pas une insulte à ces salariés que notre Direction nommait ses héros ?

Montrons que nous valons plus à notre PDG et à nos actionnaires, qui en passant récupéreront des centaines de millions d’euros !

Nous voulons une augmentation qui nous montre que la direction est fière de nous, que nous méritons mieux et qui nous remotiverait !

Qui sème la misère, récolte la colère !

Suivez l’actualité des négos en vous abonnant à la page facebook

https://www.facebook.com/fgtafo.picard

Faites entendre votre mécontentement en signant notre pétition dont le nombre de signature sera un poids face à la direction.