Non à la baisse des APL. Le PCF dit stop à la précarité !!!

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


« JE RÉSISTE À LA BAISSE DES APL EN SIGNANT CETTE PÉTITION »

 Après la loi travail, puis les ordonnances Macron, le gouvernement s’en prend d’abord aux étudiants, puis aux locataires des parcs HLM. Ce sont nos droits qui sont remis en cause, il devient important de s’unir, pour faire front commun à cette politique libérale au service du capital, qui nous divise et qui s’accapare nos conquis sociaux.

Rappelons que le droit au logement est un droit fondamental, qui est également reconnu comme un droit social et économique. D’après l’article 25-1, de la déclaration universelle des droits de l’homme : « Toute personne a droit à un niveau de vie suffisant pour assurer sa santé, son bien-être et ceux de sa famille, notamment pour l'alimentation, l'habillement, le logement...»

Selon l’article 52 du projet de loi de finances 2018, les locataires devront subir une réduction du montant de leur aide personnalisée au logement, de l’ordre de 60 € tous les mois à partir de janvier 2018, et les bailleurs sociaux devront compenser cette baisse des APL, par une réduction des loyers.

Exemple concret, pour qu’un couple de locataire puisse bénéficier d’une réduction de 61 euros sur son loyer, ce ménage ne devra pas dépasser 1 559 euros de ressources par mois et par ménage (art. 52 du projet de loi de finances 2018). Les locataires qui dépasseront donc ce plafond, devront payer un supplément de loyer. Des retombées sur l’emploi, puisque dans le Tarn, 150 à 200 emplois dans le BTP et l’artisanat seront menacés, et vont directement impacter sur l’économie du Département.

Il y aura des conséquences concernant le cadre de vie des locataires, entretien et rénovation des logements et des parties communes, mais aussi de sécurité, entretien des ascenseurs et éclairages publics.

Nous devons nous mobiliser, contre ces réformes qui prennent aux plus pauvres pour donner aux plus riches.

Pour la défense du droit au logement, le Parti Communiste du Tarn se mobilise. Nous demandons la suppression de cette mesure budgétaire brutale contre les locataires.

Cette pétition sera rendue au service de l’État.



soraya compte sur vous aujourd'hui

soraya LEBRUN a besoin de votre aide pour sa pétition “pcf: Non à la baise des APL le Tarn dit stop à la précarité !!!”. Rejoignez soraya et 216 signataires.