Victory

Connaître la position du collège communal de Charleroi concernant le projet E420-N5

This petition made change with 83 supporters!


Madame, Monsieur le Bourgmestre, les échevins et conseillers communaux de la ville de Charleroi,

 

Le 14 octobre 2012, les citoyens carolos vous ont élu au conseil communal de notre ville avec la conviction que vous pourriez être le relais privilégié de leurs préoccupations. C’est forts de cette même conviction que nous nous permettons donc de vous interpeller personnellement sur un sujet qui risque fort de profondément modifier le cadre de vie des carolos dans les prochaines années : le futur tronçon de l’E420/N5 dit « trident light ».

Par arrêté du 29 octobre 2015, le Gouvernement wallon a décidé de réviser les plans de secteur de Charleroi en vue de l’inscription du projet de tracé du « trident light » sur base de la carte que vous trouverez en annexe. Cette décision ne vise rien moins qu’à inscrire au cœur-même de notre métropole un des neuf corridors principaux du réseau transeuropéen de transport, à savoir l’axe autoroutier Rotterdam/Marseille.

Cet axe devrait ainsi, au départ de la frontière française, contourner Couvin, emprunter l’axe actuel de la N5 (route de Philippeville), pour ensuite se séparer –non loin du centre commercial du Bultia- en deux branches Ouest et Est.

Le projet de branche Ouest reliant le Bultia à l’échangeur de la Cité de l’Enfance à Marcinelle ne manque pas de heurter le bon sens des carolos et paraît en tous cas bien loin des ambitions qui étaient affichées par le Collège communal de Charleroi en début de législature dans son projet de ville.

Ainsi:

Sitôt entrée sur le territoire de la Ville de Charleroi, la branche Ouest du « trident light » sacrifiera le plus grand espace boisé de la commune en traversant de part en part le bois du Prince voisin du centre de délassement de Marcinelle, site classé de grand intérêt biologique par la Région wallonne et d’une superficie de 468,84 hectares dont 264,17 hectares sur la seule commune de Charleroi.
Ce site, distant d’à peine 8 kilomètres de l’hôtel de ville, fait chaque jour le bonheur de nombreux promeneurs, joggeurs ou cyclistes.
Alors que le 4ème axe du projet de ville de la Ville de Charleroi visait à promouvoir l’atout de Charleroi qui est d’être l’une des villes les plus vertes de Wallonie, cette destruction en règle de son poumon vert ne peut laisser aucun carolo indifférent.

Ensuite, cette branche Ouest du « trident light » se chargera d’acheminer au cœur même de la ville le transit lourd d’un axe autoroutier de gabarit européen.
Là où le projet de ville annonçait que « la ville plaidera pour une solution structurelle à l’encombrement de la Nationale 5 bien en amont du territoire de la ville afin de dégager la métropole du trafic de transit », force est de constater que le projet de tracé du « trident light » ne réglera en rien la situation en amont puisque, bien au contraire, il déversera sur l’A503, sur le petit ring aérien de Charleroi R9 et ensuite sur l’A54, un flot considérable de véhicules.
Ce flot de véhicules est une totale ineptie tant en termes de mobilité que de santé publique.
En termes de mobilité, ce trafic surnuméraire (au moins 40.000 véhicules/jour en 2030) perturbera au quotidien la mobilité des carolos sur des tronçons déjà actuellement à saturation et où des aménagements complémentaires apparaissent techniquement difficilement réalisables, ce sans améliorer en aucun façon celle-ci puisqu’aucune entrée ou sortie sur cette voirie nouvelle n’est de toute façon prévue au nord du Bultia
En terme de santé publique, il est évidemment impensable que la pollution complémentaire tant atmosphérique que sonore générée par ce charroi lourd aux abords immédiats ou au-dessus des têtes des habitants et usagers du centre-ville puisse être de nul effet.


Si l’objectif de désenclaver Charleroi et de faciliter ses relations avec le nord de la France est louable, nous sommes d’avis que la solution actuellement en projet manque résolument d’ambition pour Charleroi et d’égards pour les carolos et leur cadre de vie.

Si c’est là notre avis, nous sommes en tous cas persuadés que l’avant-projet de modification de plan de secteur visant l’inscription du « trident light » doit susciter la plus grande attention de l'acteur politique de terrain que vous êtes.

L’objet de notre démarche à votre égard est donc de vous inviter à vous positionner individuellement sur ce projet de « trident light » : soutenez-vous OUI ou NON la révision des plans de secteur de Charleroi en vue de l’inscription du projet de tracé du « trident light » ?

Les possibilités pour vous informer plus complètement sur ce projet ne manquent pas :

·        les documents relatifs à l'enquête publique qui aura lieu du 25 octobre 2017 au 8 décembre 2017 sont disponibles sur le site http://spw.wallonie.be/dgo4/site_amenagement/index.php/site/directions/dar/pds/rie

·        une réunion d'information au cours de laquelle des questions techniques pourront être posées aura lieu le 7 novembre 2017, à 18h00, dans la salle du conseil communal à l'Hôtel de ville.

Nous attendons donc avec impatience de connaître votre position. Une copie de la présente lettre sera publiée sur le site de notre association https://sites.google.com/site/charleroirespire/ et nous nous engageons à y publier une copie de votre réponse à destination de citoyens carolos.

 


D'avance, nous vous remercions.

 


Veuillez agréer, Madame, Monsieur le Bourgmestre, les échevins et conseillers communaux de la ville de Charleroi, l’assurance de notre plus haute considération,



Today: Lorenzo is counting on you

Lorenzo Piro needs your help with “Paul Magnette: Connaître la position du collège communal de Charleroi concernant le projet E420-N5”. Join Lorenzo and 82 supporters today.