Appel au dialogue, pour la paix et l'unité du Cameroun

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


APPEL POUR UNE MOBILISATION CITOYENNE POUR LE DIALOGUE, LA PAIX ET L’UNITÉ AU CAMEROUN
Nous sommes des camerounais de diverses origines, cultures et catégories sociales, sans liens politiques ou idéologiques communs autres que notre attachement à ce "Berceau de nos ancêtres". Nous nous sentons fortement interpellés par la situation de crise socio-politique qui frappe notre pays.
Jamais dans son histoire, le Cameroun, jusqu'alors considéré comme un havre de paix et une exception dans ce continent secoué de toutes parts par des guerres multiformes, n'avait été aussi ménacé dans existence en tant que nation.
Jamais autant qu'aujourd'hui, le socle minimum de consensus qui fonde notre "vivre ensemble" n'a été ainsi remis en question par nous-même.
Jamais avant, comme en ces jours, il n'avait été ainsi question de faire appel à une intervention étrangère pour régler un problème sur le sol camerounais, entre les fils d'une même nation.
Nous refusons de nous résigner à une telle perspective dont le prix à payer serait énorme pour les générations actuelles et à venir.
Nous en appelons au sang-froid et à la sagesse de tous, afin que toutes les voies endogènes de résolution de nos problèmes soient explorées, avant avant de faire appel à quelque concours extérieur, plus ou moins bienveillant.
L'urgence de la situation nous interpelle au premier plan : Si nous continuons à nous murer dans une passivité complice, cette nuit encore, des fils et des filles du Cameroun mourront exécutés par balle, égorgés ou brûlés, et rien ne garantit que ce ne soient pas nos frères et soeurs, parents, amis ou connaissances...
Demain peut-être, des intellectuels et autres élites, abonnés des médias, se colletteront en mondiovision, relayés à travers les réseaux sociaux par des porte-étendards d'intérêts claniques ou ethniques, pour le plus grand malheur de notre nation meurtrie et trahie.
Le Cameroun est notre pays à tous, et c'est à nous qu'il appartient d'en déterminer le destin, en toute fraternité, et dans l'intérêt de tous et de chacun.
Plus que jamais conscients de l'urgence d'une initiative citoyenne forte et consensuelle, afin de mettre un terme définitif à cette descente aux enfers qui se dessine de jour en jour sous nos yeux,
Nous n'avons pas d'autre choix si nous aimons encore ce pays, que celui d'en appeler à un sursaut national immédiat, afin que s'arrêtent :
Les discours de haine, le clanisme et le tribalisme ;
Les attentats, meurtres et autres enlèvements perpétrés contre les populations innocentes, les autorités civiles, administratives et militaires représentants légaux de l'Etat national ;
Les menaces, agressions et toutes formes d'exactions visant des femmes, des enfants et des vieillards pris en sandwich dans un conflit injuste et injustifiable ;
Les campagnes de manipulation de tous bords, visant à diaboliser et à dresser des camerounais contre d'autres camerounais.
Donnons-nous la paix, oeuvrons pour la paix !
Le mot "Paix" est le premier des trois vocables qui constituent notre dévise nationale. la paix est surtout la condition sine qua non, de la mise en oeuvre de toute politique de developpement nationale, et ce pourquoi des nombreux nationaux de toutes générations ont sacrifié leurs vies.
Il est du devoir de tous, femmes et hommes, jeunes et vieux, expatriés ou vivant sur le territoire national, de préserver cet héritage.
Ce qui nous unit ne doit pas être moins fort que les causes de nos divisions intestines. Si nous ne nous levons pas aujourd'hui comme un seul homme, Si nous ne nous parlons pas, si nous ne nous écoutons pas, si nous ne nous respectons pas, si nous ne faisons pas la paix les uns avec les autres, assurément personne ne le fera à notre place et dans notre intérêt.
Aussi, conscients des enjeux de l'heure et de la responsabilité historique qui est la nôtre en tant que citoyens et patriotes,
Nous signataires de ce manifeste :
En appelons à un sursaut humaniste et patriotique de tous les acteurs directement ou indirectement impliqués.
Appelons à un cessez-le-feu immédiat, le désarment de toutes les milices et le retour aux casernes des forces armées.
Préconisons l'ouverture d'un dialogue inclusif avec les représentants de toutes les forces vives, des organisations politiques civiles, sociales et culturelles, en vue de l'organisation dans les meilleurs délais, d'un Forum National Citoyen qui redéfinira la forme de l'Etat et du fonctionnement démocratique dans notre pays.
Compte-tenu du contexte et des enjeux actuels,
Estimons nécessaire de reporter la tenue des prochaines élections présidentielles, législatives et municipales, au motif que les conditions pour la tenue de scrutins justes, impartiaux et pacifiques ne sont pas réunis sur toute l'étendue du territoire aujourd'hui.
En appui à la mise en oeuvre de ces propositions et à la tenue du Forum National Citoyen,
Proposons la création d'une Fondation Nationale pour la Paix et l'Unité et le dialogue interculturel au Cameroun, outil de mobilisation, de concertation, de promotion et de coordination de toutes les initiatives concernées, et ouvertes à toutes les bonnes volontés.
Le temps est au sursaut et à la mobilisation de tous ses fils et filles, pour sauver notre pays des démons de la haine, du rejet mutuel et des divisions. Si nous y arrivons, l'histoire nous en saura gré. Sinon, il sera retenu au moins que nous avons essayé de faire notre part.
Que Dieu bénisse le Cameroun.



Léonard compte sur vous aujourd'hui

Léonard NGWE NGWE a besoin de votre aide pour sa pétition “Patriotes Camerounais pour la Paix et l'Unité Nationale: Appel au dialogue, pour la paix et l'unité du Cameroun”. Rejoignez Léonard et 64 signataires.