Pétition fermée

Coutras, sauvons 1116 emplois que le Maire condamne pour privilégier 9 logements sociaux.

Cette pétition avait 94 signataires


Nous sommes porteurs du projet Galaxy 2020 que je vous invite à découvrir sur www.galaxy2020.fr et dont une des finalités est de créer 1116 emplois durables d'ici à 2020.

Nous avions résolument choisi la région bordelaise pour installer les différents sièges de nos sociétés et une opportunité immobilière nous a décidés à retenir la ville de Coutras pour asseoir ce projet. Un ancien immeuble à vendre depuis plus de 5 ans, à l'abandon. Après plus de 6 mois de négociation avec les propriétaires actuels, nous avons signé un compromis notarié de vente le 21 novembre 2016 en vue d'un acte définitif prévu le 16 mars 2017. Aucune clause suspensive et les notaires en présence (Me Laurence Martigne de Galgon et Me Damien Noni de Coutras) nous confirment qu'il ne peut pas y avoir de préemption du fait des critères de l'immeuble et de la situation des propriétaires. Dont acte. Nous lançons donc les consultations auprès des entreprises pour les travaux nécessaires, nous bénéficions d'une mise à disposition location jusqu'à la signature de l'acte définitif, nous investissons les lieux et projetons nos futures activités en planifiant et recrutant. Sauf que Jérôme Cosnard, Maire de Coutras ne l'entend pas de cette manière. Son accueil est indigne. Il s'est même déplacé un soir dans nos bureaux pour nous signifier que sans son accord, rien ne serait... Il y a mieux en matière d'accueil pour un maire soucieux de l'avenir de sa commune. Il ne croit pas au projet, semble faire tout ce qui est dans son pouvoir pour nous éloigner de Coutras et plus largement de la CALI dont il est Vice Président en charge des Affaires économiques, y compris jouer la stupide carte SRU. Un terrain de la zone de Frappe sur lequel nous avions mis une option nous a été refusé et nous avons déjà perdu l'opportunité d'un immeuble sur Coutras avec menace de préemption auprès du propriétaire.

Nous pensions innocemment que porter un projet sérieux comme le nôtre, dûment construit, élaboré avec des partenaires de renom comme BDO à Lyon, avec une projection financière, économique et sociale sur 5 années offrant à un tissu local semi rural dévitalisé, l'opportunité pour plus de 1100 personnes, de trouver ou retrouver un emploi, méritait un accueil plus chaleureux. Et quand on traverse Coutras, ses boutiques abandonnées et ses zones artisanales et commerciales désertes mais largement éclairées, on peut légitimement se poser des questions sur la vraie volonté des politiques locaux et de leurs motivations réelles.

Nous avons investi beaucoup de temps et d'argent sur ce projet que nous avons construit dès 2010. Et l'immeuble que nous souhaitons acheter à Coutras est une opportunité pour nous, pour la ville, le canton et la Cali. Nous ne comprenons pas l'attitude d'un maire qui refuse cette opportunité, encore moins celle de l'Etat qui oblige à préempter dans le cadre de la loi SRU (Coutras est déficitaire selon le Sous Préfet de Libourne de 359 logements sociaux). Mais ce bâtiment que nous convoitons est un bâtiment à vocation commerciale et n'est pas du tout adapté pour accueillir les 9 logements espérés sauf au prix d'investissements qu'il est préférable d'imputer sur un projet de construction dédié indépendant. Les terrains ne manquent pas sur cette commune endettée.

Comment, alors que l'emploi est une priorité nationale, peut-on sacrifier l'espoir et l'opportunité de créer plus de 1100 emplois sur l'autel d'une stupidité avec en point de mire 9 pauvres logements sociaux? Confier l'Etat à de tels irresponsables et Coutras à un Maire aussi peu motivé pour la cause qui devrait être la sienne, au vu de la responsabilité qu'il détient à la CALI, le développement économique, est une hérésie qu'il nous faut tous et toutes combattre si l'on veut que ce territoire redevienne une terre d'excellence et non plus une terre brûlée par des arnaques politiques que nous combattons. Car bien au delà du dossier Galaxy 2020 qui nous intéresse aujourd'hui, ce Maire a priori élu dans des conditions peu conviviales, est largement combattu auprès de ses administrés. Après 3 années de magistrature infertile et inutile, le bilan commence à se dessiner de manière négative au point de démissions en rafale de son conseil municipal et ce n'est pas fini.... Ira-t-il jusqu'au bout de son mandat ou de nouvelles élections viendront-elles ternir le prestige d'un premier élu bafoué?

Nous allons naturellement faire face à cette décision étatique d'un autre temps, totalement à l'opposé des promesses électorales du nouveau Président de la République. Nous ne céderons pas, utiliserons toutes les défenses légales, recours et au delà si cela devenait nécessaire, toutes dispositions qui pourraient protéger notre action de défendre ce territoire désormais tombé aux mains hostiles. Il est hors de question de laisser les Seigneurs d'hier, incapables et sanguinaires, redessiner le destin des vassaux que nous n'entendons pas être.

Nous nous tenons pour notre part à votre disposition pour vous rencontrer et échanger sur ce sujet.

Privilégions l'emploi à Coutras et donnons aux futurs salariés les moyens de se loger dignement plutot que de les assister en créant aux frais des contribuables, des logements sociaux.

Aidez nous à créer ces 1116 emplois et obligeons les élus à défendre les intérêts socio-économiques d'un territoire laissé à l'abandon.

SIGNER LA PETITION



Patrick compte sur vous aujourd'hui

Patrick RENZI a besoin de votre aide pour sa pétition “Patrick RENZI: Coutras, sauvons 1116 emplois que le Maire condamne pour privilégier 9 logements sociaux.”. Rejoignez Patrick et 93 signataires.