Mise en place d’un service minimum pendant les grèves du personnel périscolaire.

Mise en place d’un service minimum pendant les grèves du personnel périscolaire.

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Ape PEREIRE a lancé cette pétition adressée à patrick.bloche@paris.fr et à

Madame le Maire, monsieur l'adjoint au Maire,

Pour les parents de l’école Pereire, l’exercice régulier du droit de grève des animateurs tourne au cauchemar. Les parents se sentent pris en otage par un service public défaillant et des rythmes scolaires imposés.

Comment peuvent s’organiser les familles monoparentales, isolées, sans famille proche pour poser depuis septembre 9 jours de congés ? A l'école Laugier, ils en sont à 17 jours depuis le début de l'année.

Depuis 2015, les parents et les enfants des écoles parisiennes subissent : un rythme scolaire irrégulier, des grèves répétitives, le tout, encadré d’animateurs pour certains, sans qualifications pour prendre en charge de jeunes mineurs.

Nos élus du 17ème, après que nous les ayons saisis, ont émis des vœux au Conseil de Paris en avril 2019 : créer une équipe d’agents municipaux dédiée, afin de garantir à toutes les familles parisiennes un véritable service d’accueil durant les journées de grève, sur les temps scolaires et périscolaires.Ce vœu n'a pas été retenu.

Pourquoi refuser de trouver une solution pour tous les parisiens ?

Aujourd’hui, les parents sont excédés. La dernière grève du 14 janvier leur ayant été annoncée la veille par email, certains ne l’ont découvert que le matin même et se sentent pris en otage.

Les animateurs sont dans leurs droits, n’ayant pas d’obligation légale de préavis de grève.

Il est incompréhensible, honteux que tous les encadrants de mineurs de moins de 12 ans n’aient pas l’obligation légale, comme l’ont les enseignants, de prévenir au moins 48h à l’avance de leur intention de grève. La loi doit changer sur ce point !

Nous ne contestons pas la mobilisation des animateurs qui ont un statut précaire et ont des revendications à faire entendre. La Mairie de Paris doit gérer et assurer un service minimum.

Nous avons beaucoup de familles monoparentales, isolées, sans famille proche pour les aider, comme dans toutes les écoles parisiennes. Des enfants ont été déscolarisés faute de solution.

Comment voulez-vous qu’elles s’en sortent ? Ce casse-tête logistique lié à la garde et à la scolarisation de leurs enfants n’est plus acceptable.

Les jours de congés sont pour passer des jours de repos, de qualité et non pour combler l’irrégularité d’un service de la ville de Paris.

Nous sommes tous touchés par ce mouvement qui ne peut plus durer !

A chaque problème il y a une solution, mais il faut impérativement que la ville de Paris coopère et mette en place des solutions alternatives dans l'intérêt de tous.

Cordialement,

L’Association des Parents d’Élèves de Pereire

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !