Stop aux nuisances sonores du stade Géo André de Gentilly dues à la sono les week-end

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Madame la Maire,

Depuis plusieurs années, y compris du temps de - feu - la présidente Isabelle Laidani de l'Amicale des Locataires du 162, il vous a été demandé de trouver des solutions pour faire baisser le son des nombreux évènements ayant lieu tous les week-ends de mars à juillet chaque année, ainsi qu'aux élus, responsables, mais sans succès.

Nous vous demandons, en tant que garant-e de la tranquillité publique et selon les obligations qui vous incombent en ce qui concerne les bruits de voisinage (article L2212-‐2 du code général des collectivités territoriales), d’intervenir dans les plus brefs délais pour la tranquillité du quartier et des habitants du 162, du Soleil Levant Efidis et chez Logirep.

En effet, comment est-il possible de faire subir aux habitants d'un quartier pauvre des fêtes tous les week-ends et jours fériés pendant plusieurs mois sous leurs fenêtres ? Pourquoi ne pas inviter ces fêtes multiples au stade Maurice Baquet du centre ville ou dans d'autres stades d'Île-de-France éloignés des habitations pour pouvoir hurler au micro, mettre la musique festive bien fort sans déranger le voisinage dès 8h du matin jusque 18 ou 19h comme c'est le cas dans le quartier Gabriel Péri ? 

Un match de foot doit-il être éducatif pour les jeunes sportifs ou un show à la télé réalité sous les fenêtres des riverains ? 

Les autorisations de la Préfecture commencent à 10h du matin et non 8h.

Entendons-nous bien, il n'est pas question ici d'être contre les activités sportives, ni contre les matchs, ni contre « faire la fête »... bien au contraire.

Une ville apaisée commence par le respect des uns et des autres en permettant aux travailleurs, aux malades, aux chercheurs d'emploi, aux étudiants, aux personnes âgées etc d'avoir accès, à la base, à leur droit au repos le week-end comme recommandé et reconnu par les professionnels de la santé depuis de nombreuses années.

Ne privez plus les habitants du quartier Gabriel Péri de leurs temps de récupération les samedi, dimanche et jours fériés entre mars et juillet de chaque année.

Permettez aux jeunes mamans de ne plus à devoir garder les fenêtres fermées lors de températures élevées en juin chaque week-end à cause du bruit du stade.

Permettez aux grand-mères de ne plus devoir partir vivre chez leurs enfants chaque week-end à l'autre bout de l’Île-de-France pour échapper aux bruits trop forts sous leurs fenêtres.

Des autorisations préfectorales n'autorisent pas à empêcher le voisinage des évènements successifs et multiples du stade de leur droit au repos les week-ends et jours fériés.

 

Code général des collectivités territoriales : articles L2212-1 à L2212-5-1 

=> « 3° Le maintien du bon ordre dans les endroits où il se fait de grands rassemblements d'hommes, tels que les foires, marchés, réjouissances et cérémonies publiques, spectacles, jeux, cafés, églises et autres lieux publics »

• Code de la santé publique : articles R1336-1 à R1336-3 
Niveaux sonores à respecter

• Code de la santé publique : articles R1336-14 à R1336-16 
Sanctions prévues

• Circulaire du 23 décembre 2011 relative aux établissements recevant du public et diffusant de la musique amplifiée (pdf - 736.3 KB) 
 

Le Collectif 162

Copies : à L’amicale des Locataires du 162, à L’amicale des Locataires du Soleil Levant 



Myrtille compte sur vous aujourd'hui

Myrtille DUPONT a besoin de votre aide pour sa pétition “Patricia Tordjman Maire de Gentilly: Stop aux nuisances sonores du stade Géo André de Gentilly dues à la sono les week-end”. Rejoignez Myrtille et 18 signataires.