CHERTÉ DE LA VIE EN CORSE


0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Nous demandons à messieurs les Présidents de l’Assemblée
de Corse de bien vouloir prendre en considération le problème
majeur de l’insularité qui affecte la Corse. En effet, la Corse souffre
d’une injustice sociale qui pèse sur les ménages modestes,
aggravées par le détournement du dispositif fiscal de réfaction
de 7 points de TVA sur le prix du carburant.

Indépendamment de cette non répercussion de la TVA,
il faut dénoncer d’une part la marge moyenne des distributeurs,
plus élevée que sur le continent. En Corse en moyenne :
13 centimes pour le B7 (Diesel) et le E5 (Essence)
contre respectivement 7 à 8 centimes sur le continent.
Et d’autre part, le quasi-monopole de Rubis qui confère
à ce groupe une position de marché de premier plan en Corse.
Nous souhaitons l’uniformité tarifaire dans l’ensemble des stations-services insulaires.

Notre démarche consiste à exiger la répercussion
des avantages fiscaux dont la Corse bénéficie ainsi
que l’ouverture à la concurrence pour le carburant ainsi
que pour les produits de consommation. Nous ne disposons pas
en Corse d’enseignes de Hard-Discount, telles que Lidl,
qui s’appuient sur un concept minimaliste pour proposer des produits très bas.

Nous demandons également la mise en œuvre d’un véritable
plan relatif aux transports, afin d’en réduire les coûts et d’enrayer
l’impact de l’insularité sur leurs prix.



Patricia compte sur vous aujourd'hui

Patricia ARTERO a besoin de votre aide pour sa pétition “Patricia Artero: CHERTÉ DE LA VIE EN CORSE
”. Rejoignez Patricia et 1 637 signataires.