Pour la réouverture des écoles et des centres de loisirs dès le 2 juin à Montreuil

Pour la réouverture des écoles et des centres de loisirs dès le 2 juin à Montreuil

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Conseil local FCPE ÉCOLES HESSEL ET ZÉFIROTTES a lancé cette pétition adressée à Patrice Bessac (Maire de Montreuil) et à

Appel des parents d’élèves pour la réouverture des écoles et des centres de loisirs dès le 2 juin.

M. Le Maire,

Parents montreuillois dont les enfants sont scolarisés à l’école publique et, pour beaucoup, fréquentent le centre de loisirs, nous demandons la réouverture des 54 sites des écoles maternelles et élémentaires et centres de loisirs associés, comme le font de nombreuses communes, même en zone orange, en utilisant toutes les ressources de la ville - et celles-ci sont nombreuses - pour accueillir tous les élèves dont les familles sont volontaires.

Nos enfants en ont besoin, car "l'école à la maison", ce n'est pas l'école!

De plus, de très nombreux parents ont des obligations professionnelles et ne peuvent pas/plus cumuler la garde de leurs enfants avec la continuité pédagogique et leur travail (qu’ils soient en télétravail, ou non). D’autres sont indépendants ou intermittents et ne peuvent pas, dans ces conditions, reprendre le chemin du travail (et pas de chômage partiel ni de télétravail possible).

Certes, un protocole sanitaire est en vigueur et nécessite la mobilisation de plus de personnels d’entretien sur chaque site accueillant des enfants. Cependant, dans ce contexte où l’ensemble des personnels d’entretien communaux, pour des raisons que nous ne remettons pas en cause, n’ont pas repris leur poste comme le laisse entendre une ouverture limitée à 24 sites pour 54 écoles, la mairie a-t-elle réfléchi à des alternatives et envisage-t-elle de mobiliser l’ensemble des moyens possibles pour ouvrir tous les sites ?

  • en mobilisant, par exemple, ses autres personnels communaux pour ouvrir l’école vers l’extérieur au travers d’activités culturelles ou sportives ou en recourant au tissu associatif. Selon les principes mêmes de la coéducation 
  • en ayant recours à la sous-traitance pour l’entretien des locaux que ce soit sur les temps scolaires ou de centre de loisirs (entièrement de la responsabilité de la mairie).

Il y a urgence à trouver des solutions concrètes pour les semaines à venir, pour cet été, et pour la rentrée prochaine. Car, à ce jour, les difficultés de mise en oeuvre du protocole sanitaire et les actions perçues comme limitées de la mairie :

  • réduisent la scolarisation aux enfants dits prioritaires dont la liste est édictée par le Préfet (enfants des personnels permettant la sortie de crise et un retour à l'activité, élèves en situation scolaire difficile, élèves vivant une situation sociale particulière),
  • empêchent les autres enfants dont les familles sont volontaires de retrouver le chemin de l’école, même par un système de roulement,
  • et placent les familles face à des situations inextricables.

Ceci nous amène aussi à nous interroger sur la capacité d’accueil des centres de loisirs pour la prochaine période estivale (à partir du 6 juillet) et, à terme, des écoles et des centres, à la rentrée de septembre. 

La municipalité de Montreuil ne doit pas attendre le 22 juin, le 6 juillet ou le 4 septembre pour agir, s’inspirer d’initiatives prises par d’autres municipalités, ou innover, notamment en coordonnant les équipes susceptibles d’accueillir du jeune public, en recourant au tissu associatif (une des richesses de la ville) et en mettant en place des marchés de sous-traitance pour l’entretien et le nettoyage des écoles, le temps nécessaire, afin d’accueillir tous les enfants dont les familles souhaitent un retour à l’école mais aussi en centre de loisirs.

Nous, parents d’élèves montreuillois, demandons à la municipalité de mettre tous les moyens nécessaires pour la réouverture de toutes les écoles et de tous les centres de loisirs sur leurs sites propres, et de mettre en place des alternatives à l’extérieur, ou dans d’autres locaux, de manière à accueillir, sans exception, tous les enfants dont les familles sont volontaires pour un retour en collectivité. 

 

Signé :

Les parents d'élèves, délégués de parents d'élèves du conseil local FCPE du Groupe Résistance - école maternelle Les Zefirottes / école élémentaire Stephane Hessel...

Et tous les parents d'élèves et conseils locaux des autres écoles montreuilloises qui signeront cette pétition

 

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !