Solidarité à l'école Littré : non à l'expulsion de la famille Agostinho Bidi !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Mme AGOSTINHO BIDI Ana Térésa et ses 3 enfants de 4, 6 et 9 ans sont arrivés il y a quelques mois à Saint Martin du Touch (quartier de Toulouse).

Aujourd'hui, alors que Mme AGOSTINHO BIDI se bat pour offrir des conditions de vie décentes à sa famille, ils sont menacés d'être expulsés de France. 

Cette situation serait dramatique car ils seraient renvoyés dans leur pays d'origine, l'Angola, vers la vie dangereuse qu'ils ont fuie.

Les 3 enfants, scolarisés à l'école Littré, sont très joyeux, ils parlent couramment français (bien mieux que le Portugais, langue officielle en Angola), sont les amis de nos enfants et sont parfaitement intégrés dans notre communauté!

 Il serait totalement injuste que ces enfants en pleine réussite, et cette maman si courageuse et volontaire doivent recommencer leur vie à zéro, dans un milieu hostile.

Nous en appelons donc à votre mobilisation active ainsi qu'à vos signatures afin de protester avec nous et espérer un horizon meilleur pour la famille Agostinho Bidi.

Pour cela, nous demandons à Mr le Préfet que leur demande d’asile soit réexaminée, pour leur permettre de rester en France et y vivre de façon décente.

 



Florent compte sur vous aujourd'hui

Florent MERCAT a besoin de votre aide pour sa pétition “Pascal Mailhos Préfet de Haute-Garonne: Solidarité à l'école Littré : non à l'expulsion de la famille Agostinho Bidi !”. Rejoignez Florent et 207 signataires.