Pas d'examens ni d'épreuves à l'aid el kebir (aid al adha)

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


La laïcité est le garant de la liberté de religion en France.

C'est parce que l'Etat est laïc que les citoyens peuvent exercer librement une religion, notamment celle des minorités. Protégée par la Constitution (article 10 de la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen), elle l'est aussi au niveau européen par la Convention Européenne de Sauvegarde des Droits de l'Homme et des Libertés Fondamentales (article 9).

La loi de 1905 pose le principe de la séparation de "l'Eglise" et de l'Etat : la religion n'est plus une affaire d'Etat, elle relève de la vie privée. Malheureusement, les choses ne sont pas aussi simples car la vie privée n'est pas limitée à sa maison, mais se manifeste dans chaque instant de nos vies. C'est dans ce contexte qu'a été créée la loi n°2004-228 du 15 mars 2004 encadrant, en application du principe de laïcité, le port de signes ou de tenues manifestant une appartenance religieuse dans les écoles, collèges et lycées publics (1). Sa circulaire d'application, la circulaire du 18 mai 2004, prévoit que l'Etat est tenu de respecter la liberté religieuse des élèves et étudiants et impose ainsi qu'aucune épreuve importante, ni aucun examen ne se déroule le jour d'une fête religieuse. La liste des fêtes religieuses est publiée chaque année au Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale, dans laquelle figure la fête de l'Aid-El-Kebir à raison de sa grande importance pour les personnes pratiquant l'Islam. Le gouvernement est bien informé de sa date car, dans une instruction du 20 juin 2017, le Ministre de l'Intérieur, porte-parole du gouvernement, a informé les Préfets de région et de département, que cette fête aura lieu le 1er septembre prochain. Cette information est aussi diffusée par les grandes institutions de l'Islam en France, comme par exemple la Mosquée de Paris, dont son recteur participe activement à la représentation des musulmans en France.

Malheureusement, en dépit des textes et la particulière vigilance du ministre de l'intérieur pour s'informer et informer de la date de l'Aid El Kebir, des examens ont été programmés au 1er septembre prochain. Des étudiants se trouvent une fois de plus pris dans un étau : choisir la République ou une partie de leur culture, de leur identité. Une fois de plus, L’État ignore le bien-être d'une partie de sa population.

Tout le monde peut se tromper mais quand on est dans l'erreur, on se doit de la corriger.

Tout le monde a aussi le devoir de s'informer avant de prendre des décisions importantes, pour éviter ces erreurs (inexcusables?)!

Des étudiants inscrits dans différents Institut d’Études Judiciaires en France et qui doivent passer les examens d'accès aux Centres Régionaux de Formation à la Profession d'Avocat, ont adressé un courrier à Madame le Professeur Natalie FRICERO, Présidente de la Commission Nationale de l'examen unique au CRFPA, au Ministre de l'Enseignement Supérieur, de la recherche et de l'Innovation et au Garde des sceaux, Ministre de la Justice, pour demander que la date de l'épreuve de note de synthèse,  fixée au 1er septembre par l'arrêté du 10 mai 2017, soit reportée. En effet, à raison du caractère national de l'épreuve, aucune autorisation d'absence ne peut être accordée aux étudiants de confession musulmane.

Mais un report de quelques jours est possible....Impossible n'est pas français!

Ces étudiants appellent toutes les citoyennes et citoyens qui pensent que la liberté et l'égalité sont des valeurs fondamentales et nécessaires pour le bien vivre ensemble, à les soutenir dans cette démarche pour que soit assurée une égalité devant la loi, une application immédiate des principes de la laïcité et demandent à l'Etat de prendre ses responsabilités  dans sa mission de garant des droits et libertés fondamentaux, parmi lesquels la liberté d'exercer pleinement la religion de son choix s'inscrit naturellement.

Vous pouvez le faire en signant cette pétition.

Si vous aussi passez l'examen du C.R.F.P.A., vous pouvez signer la lettre adressée aux autorités concernées. Dans ce cas, veuillez nous communiquer vos noms, prénoms et l'I.E.J. où vous êtes inscrit.

 

Libertés et égalité pour toutes!

 

contact mail : pasdexamenfete@yahoo.fr



LIBERTES compte sur vous aujourd'hui

LIBERTES POURTOUTES a besoin de votre aide pour sa pétition “Pas d'exam à l'aid el kebir (aid al adha)”. Rejoignez LIBERTES et 22 signataires.