Demandez une vraie feuille de route au PS !

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Cher-e-s camarades du Conseil national du Parti socialiste 

Une feuille de route est censée décrire les grandes lignes et désigner les étapes d’une politique, d’une stratégie ou d’un plan d’action… 

J’ai donc, tu t’en doutes, accueilli avec un grand intérêt la proposition de «feuille de route de la refondation du parti socialiste», sûr d’y trouver les grands principes de base qui allaient guider et soutenir la nécessaire mutation de notre parti.

Ici (à Tulle), comme ailleurs en France, les militants se sentent désemparés par la succession des événements de ces dernières années et sont dans l’attente d’une réflexion de fond qui offre des possibilités de projection vers le futur. Pour chacun d’entre-nous, qui sommes des relais auprès de sympathisants ou de simple curieux, l’enjeu est de taille.

Mais voilà, la «feuille de route» que tu me proposes de valider par un vote n’en est pas une !!! Il s'agit au mieux d'un triste questionnaire, rempli de questions fermées ou totalement évasives, fait pour te donner bonne conscience et engager des moyens financiers important dans de fumeuses études.

Alors je me pose des questions…

– soit tu considères que les militants sont des cons obtus et incapables d’une quelconque réflexion, et qu’ils n’ont, de toute façon, aucun avis intéressant à faire entendre, ni aucune vision du parti, de son histoire et de son évolution ;

– soit tu t’imagines, du haut de ta tour, que les militants ne sont que des bons moutons, un peu idiots, qu’il suffit de les faire voter (ça fait plus sérieux) pour qu’ils soient heureux et qu’ils aient l’impression que la Direction s’occupent d’eux,

– soit tu nous prends à la fois pour des cons et des idiots et tu ne souhaites en fait que conserver ton illusoire petit pouvoir, certain de ton intelligence et de la force de ta pensée…

Seulement, comprends-tu, le militant de base n’est pas tout à fait comme ça… Mais ça fait tellement longtemps que tu as perdu le contact avec la réalité que tu ne le sais plus. Le militant attend des actes, il espère, il réfléchit…

Pour t’excuser un peu, c’est vrai que depuis sa création le PS n’a jamais mis en avant sa base, assumant sa réputation de « parti d’élus » qui n’est malheureusement pas usurpée.

Si refondation il y a, ne serait-il pas temps de prendre en compte les femmes et les hommes qui vous font exister en tant qu’élus et permettent à ce parti de grandir et diffuser au quotidien un message politique identitaire d'un socialisme adulte ?

Au lieu de ça, tu nous proposes… une mascarade de questions fermées et contradictoires qui constituent, au total, un véritable déni de démocratie.

De la fumée sans feu. De la forme sans fond. L’expression parfaite de toute cette vacuité, responsable de la désillusion des Français face à la politique et la perte de la confiance envers les politiciens. On croit rêver…

Tu comprendras, cher camarade, que je n’ai pas souhaité participer à ce vote, le considérant à la limite de l’insulte, et en tout cas comme un «foutage de gueule caractérisé».

Il y a de la colère, beaucoup, chez énormément de militant-e-s ou de sympathisant-e-s, devant le gâchis monumental de ces dernières années. Vous avez non seulement le culot de ne pas l’assumer, mais en plus de ne rien remettre en question.

Je reste à ta disposition si tu comptes engager – un jour peut-être – une quelconque mais réelle refondation, avec une discussion de fond, d’égal à égal.

Sans réactions rapides, sans réelles remises en cause des systèmes de pensée et de fonctionnement qui régissent le Parti socialiste, sans propositions respectueuses et intelligibles, il n’y aura bientôt plus personne pour vous suivre.

Salutations socialistes.

 



Michel compte sur vous aujourd'hui

Michel DELON a besoin de votre aide pour sa pétition “Parti socialiste: À propos de la feuille de route pour la refondation du PS”. Rejoignez Michel et 4 signataires.