Pour que M. Macron rembourse l'argent du contribuable utilisé pour financer sa campagne

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Signez cette pétition pour que le Parquet National Financier enquête enfin sur les soupçons à l'encontre de M. Macron concernant le financement de son parti avec son enveloppe ministérielle.

Un livre de révélations à paraître affirme que le candidat d'En Marche ! aurait employé les moyens mis à sa disposition par Bercy pour financer des dîners de campagne. En 2016, le ministre de l'Economie aurait ainsi utilisé «à lui seul» 80% de la totalité de l'enveloppe des frais de représentation accordée à son ministère... pour toute une année - soit 120 000 euros du 1er janvier au 30 août. En outre, M. Macron, n'aurait pas été pleinement dévolu à sa fonction de ministre lors de son passage à Bercy... Il aurait reçu, sur son temps professionnel, dans l'enceinte du ministère, des écrivains, journalistes, philosophes, politologues, notamment au cours de dîners, «parfois deux par soir» - et sans rapport avec ses activités ministérielles. 

Par ailleurs, M. Macron est soupçonné d'avoir utilisé ses déplacements ministériels au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, financés par l'argent public, pour démarrer sa levée de fonds en vue du financement de sa campagne à venir. Rappelons que M. Macron était alors ministre d'un gouvernent du Parti Socialiste, parti qu'il ne représente plus aujourd'hui. Rappelons également que l'addition de la seule soirée organisée à Las Vegas pour que M. Macron rencontre des entrepreneurs s'est élevée à 381 759 euros, addition payée par le contribuable français.

Signez cette pétition pour que lumière soit faite sur l'ensemble de ces soupçons qui pèsent sur le candidat qui semble jusqu'à présent passer au travers des mailles du filet, la justice préférant s'attarder sur d'autres sujets. 



Raphael compte sur vous aujourd'hui

Raphael DURAND a besoin de votre aide pour sa pétition “Parquet National: Pour que M. Macron rembourse l'argent du contribuable utilisé pour financer sa campagne”. Rejoignez Raphael et 251 signataires.