RETRAITES : Pour un 31 Mars à la hauteur des enjeux !

RETRAITES : Pour un 31 Mars à la hauteur des enjeux !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Syndicat CGT-LME a lancé cette pétition adressée à Parlementaires

Depuis le début de ce conflit, contrairement à ce qu’en disent ses détracteurs, la CGT n’a eu de cesse de formuler des propositions pour l’amélioration du système actuel des retraites.

Ainsi elle s’est rendue à la première réunion sur le financement, durant laquelle elle a exposé ses propositions, aidée en cela par l’Economiste Mickaël ZEMMOUR (expert indépendant) qui a fait la démonstration que les chiffres fournis par le gouvernement se fondaient sur des hypothèses extrêmes et très partisanes afin de dramatiser une situation qui ne l'est pas.

Par ailleurs, la situation des femmes en terme d’inégalité, reste identique à la retraite et le projet actuel du Gouvernement ne fera qu’accentuer cette différence. Elles seront les grandes perdantes de cette réforme. A ce titre, les actions du 8 Mars seront l’occasion de faire entendre leur voix.

Malgré les moyens mis en œuvre à travers les médias, fin janvier, 61% des français estimaient que le gouvernement aurait dû prendre en compte la contestation et retirer son projet (selon un sondage Elabe pour BFM TV). Pire encore, le 1er Mars, le Premier Ministre a engagé la responsabilité de son gouvernement en utilisant l’Article 49.3 pour bâillonner le débat démocratique au sein de l’hémicycle. Pour rendre concret ce mécontentement, nous devons tout mettre en œuvre pour faire signer la pétition à destination des parlementaires, leur demandant le retrait du projet de système à points et l’amélioration du système actuel.

PÉTITION :

Mesdames et Messieurs les parlementaires,

Le candidat Macron s’était engagé à ne toucher ni à l’âge de départ, ni au niveau des pensions. Résultat : un projet qui nous impose de travailler plus longtemps pour gagner moins. Rien ne vous oblige à traiter d’un sujet aussi essentiel au pas de charge. Rien n’impose d’amputer le temps de débat parlementaire. Notre système actuel n’est pas en péril et il peut être amélioré par des ressources nouvelles.


Vous ne pouvez voter une loi que le Conseil d’État qualifie lui-même d’incomplète, non évaluée, non finalisée. En le faisant, vous vous apprêtez à fragiliser notre pacte social pour des décennies sur un texte critiqué par une large majorité de Français. Vous devez entendre leurs colères et leurs inquiétudes.

Comme 6 français sur 10, je demande :

  1. le retrait du projet d’un système à point,
  2. l’amélioration du système actuel.
0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !