Papa,ne me laisse pas retourner dans la maison rose !

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


Lettre ouverte à la justice française du droit familiale,au ministère de la justice et à Mr et Mme Macron.
Durant presque 2 ans je me suis battu au quotidien autant moralement que physiquement pour uniquement jouir des droits d'un jugement donnant la résidence de mon fils timeo chez sa maman car je cite " je travaillais trop et ce n'était pas compatible avec l'éducation d'un enfant d'un an !" Après bien évidemment comme prévu depuis le départ un abandon progressif de la maman de son rôle maternelle comme pour la garde de sa première fille qu'elle a définitivement perdue au profit de sa vie personnelle et de bafouer les droits du papa (378 jours sans voir mon fils, 28 plaintes, 21 mains courantes, 3 écoles en 1 an, pas informé du changement d'adresse , menaces terroristes,6 nourrices différentes pour non paiement ... ect) , j'ai décidé il y a 1 an d'activer la seconde phase , celle de demander la garde exclusive , que j'ai bien évidemment obtenue sans contestation de la partie adverse, après avoir récupérer mon fils dans des conditions déplorables (la maman prenant la fuite pour la Suisse pour rendre le jugement caduc) et malgré un soutien infaillible et l'appui du commissariat de saint Louis (67) que je remercie une nouvelle fois, c'était sans compter sur une seconde date de jugement le tout à ma demande et celle de mon avocate pour actée définitivement la chose.ERREUR , je tombe nez à nez sur la juge de 2014 , celle qui une fois de plus sans même regarder le dossier accablant de la mère me regarde dans les yeux et me dit : " monsieur votre activité de gérant de bar n'est pas compatible avec un enfant de 3 ans" ... Le 11 juillet 2017 j'ai perdu la garde de mon fils , la maman ne s'est toujours pas manifester mais j'ai peur, je redoute le moment où on va venir me l'enlever , car je sais que ce moment là sera le dernier , je refuse de le vivre , je refuse cette décision et je compte le faire savoir ,le relayer au maximum pour le bien et la stabilité de mon fils. "Papa regarde moi, papa ta compris de plus jamais me laisser dans la maison rose de maman " m'as t'il dit prenant son frère à témoin. Je veux que sa maman se soigne et je suis prêt à payer pour cela mais par pitié laissez grandir mon fils loin de tout ca et comme disait Victor Hugo :" On ne sépare point un père de son enfant"
Merci de signer pour le Miliers de bons papa dans mon cas !



Jérémy compte sur vous aujourd'hui

Jérémy MATHIEU a besoin de votre aide pour sa pétition “Papa,ne me laisse pas retourner dans la maison rose !”. Rejoignez Jérémy et 12 867 signataires.