INDIRE UNE "JOURNÉE MONDIALE DU SILENCE" DÉDIÉE À LA MÉMOIRE DES VICTIMES DE LA PANDÉMIE

0 hanno firmato. Arriviamo a 100.


EN/IT/ES

Bonjour à tous, je suis Gianmarco Maggiolini, journaliste et photographe freelance italien. J'ai lancé cette pétition car je souhaite que soit réalisée une «JOURNÉE MONDIALE DU SILENCE» le 3 novembre de chaque année. Sera une journée dédiée aux initiatives culturelles et commémoratives à la mémoire de tous ceux qui ont été arrachés à leurs proches par le Covid-19. Au cours de cette journée, débats, cérémonies, rencontres et moments communs de mémoire peuvent être promus, notamment dans les écoles.

Pourquoi une «Journée du Silence»? D'une part, la Pandémie nous a obligés à vivre souvent dans le SILENCE, nous faisant comprendre sa valeur et son sens profond; d'autre part, ce virus, sournois et meurtrier, a décimé toute une génération de parents et grands-parents en les enveloppant dans le SILENCE, les éloignant de leur proches, en les isolant dans les hôpitaux, les soins intensifs et les maisons de retraite. Les considérations de l'anesthésiste Felice Spaccavento à cet égard sont éclairants: "Lorsque vous souffrez d'une maladie grave, les membres de votre famille peuvent être proches de vous. Cependant, lorsque vous avez Covid-19, vous êtes seul, avec la terreur qui se lit dans vos yeux. Vous êtes encerclés par le SILENCE, celui de soins intensifs, interrompu uniquement par le bruit des moniteurs et des alarmes ». Dans de nombreux pays les personnes les plus pauvres et les plus marginalisées nous ont laissés en SILENCE sans pouvoir recevoir un dernier adieu, beaucoup abandonnées, enveloppés dans des draps et enterrés à la hâte dans des fosses communes.

LE PLUS GRAND SILENCE CONCERNE LES «VICTIMES COLLATÉRALES» DU COVID-19: des millions de personnes qui, BIEN QU'ILS N'ONT PAS ÉTÉ INFECTÉES, n'ont pas été en mesure de profiter du droit à un traitement adéquat pour d'autres maladies et leurs conditions se sont aggravées jusqu'à la mort. Dans les pays occidentaux, en raison de l'urgence sanitaire, les décès dus aux maladies coronariennes, au diabète ou au cancer ont considérablement augmenté. En Afrique, cependant, la malnutrition favorise la propagation du Covid-19 parmi les plus jeunes, augmentant leur taux de mortalité. La fragilité des systèmes de santé et la crise économique déclenchée par Covid-19 ont favorisé l'augmentation des décès dus à la tuberculose, au paludisme, au sida et à de nombreuses autres maladies dans les pays en développement.

J'AI BESOIN DE TON AIDE! SIGNER CETTE PÉTITION VEUT DIRE CONTRIBUER À LA RÉALISATION D'UNE JOURNÉE QUI SERA DÉDIÉE À LA MÉMOIRE DE MILLIONS DE PERSONNES DONT LE SACRIFICE A DÉMONTRÉ COMME SANTÉ PUBLIQUE, PROTECTION DE L'ENVIRONNEMENT ET JUSTICE SOCIALE SONT CONNECTÉES UNIVERSELLEMENT ENTRE ELLES.