Parc solaire de Germenay-Dirol : non au massacre de notre campagne.

Parc solaire de Germenay-Dirol : non au massacre de notre campagne.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Collectif énergie citoyenne 58 CEC58 a lancé cette pétition

Nous demandons au préfet de la Nièvre de refuser le permis de construire au projet de parc solaire de Germenay et Dirol. 

Ce projet prévoit d’installer 73 000 panneaux photovoltaïques, 15 transformateurs électriques, 15 onduleurs sur 75 hectares de terres agricoles. Il préempte 75 hectares supplémentaires sans doute pour augmenter la surface du parc solaire par la suite. A la place de notre belle campagne de bocages, imaginons un site industriel grand comme 75 stades de football avec grillages et caméras de surveillance pour une durée minimale de 30 ans ! 

L'enquête publique, conclue fin octobre, a émis un avis favorable au projet (c'est presque toujours le cas) mais aussi un nombre très important de réserves (ce qui n'est pas si fréquent) : 

- rejet d'un certain nombre de communes avoisinantes, inquiétude du public et des associations sur le devenir des terres agricoles, avec une crainte sur le développement incontrôlé de parcs photovoltaïques en milieu rural.

- retombées économiques peu précises. 

- l'exportation de fourrage à l'étranger prévue par le projet est incompréhensible

- un impact visuel sera bien présent, contrairement à ce qu'annonce l'industriel

Plainte contre le maire de Germenay pour prise illégale d'intérêt

La commissaire enquêtrice s'est dite incompétente sur la question d'un potentiel conflit du maire de Germenay, à la fois promoteur du projet, signataire de plusieurs documents administratifs favorables au projet et bénéficiaire de retombées économiques à travers la société CUMA de la Vaucreuse, dont il est actionnaire et ancien administrateur. Cette société agricole touchera 114 000 euros de l'industriel à titre de "compensation agricole" une fois le projet réalisé.

L'association Adret Morvan, a porté plainte contre le maire de Germenay pour prise illégale d'intérêt et le dossier est entre les mains du procureur de Nevers. Notre collectif considère qu'il appartenait au maire de Germenay de se désister et de déléguer à un membre du conseil municipal ses pouvoirs en matière d’urbanisme. En ne l’ayant pas fait, il a entaché son avis et l’ensemble de la procédure d’un vice irrémédiable. 

Les projets photovoltaïques se multiplient.

Ce projet est le résultat d'un accord entre une société privée danoise et un propriétaire terrien. De nombreux projets similaires sont envisagés dans la Nièvre. Chaque année, les maires de nos communes et les grands propriétaires sont démarchés par des dizaines d’entreprises qui leur font miroiter de l’argent facile et, malheureusement, la chambre d’agriculture soutient ces initiatives. Si nous laissons faire, les parcs solaires ou éoliens se multiplieront dans tout notre département, transformant profondément notre territoire comme l’économie agricole, avec un renchérissement des terres et une disparition accélérée des petites propriétés. 

Nous ne sommes pas opposés au développement de l’énergie solaire mais il doit être pensé de façon cohérente et collective. Nous savons que des milliers d'hectares de friches industrielles, parkings, toitures sont disponibles dans la Nièvre : la place des panneaux photovoltaïques n'est pas dans les champs, mais sur ces surfaces déjà artificialisées. C’est d’ailleurs la position défendue par la Confédération paysanne de la Nièvre, de nombreux partis politiques et associations.

Agir dès maintenant.

Nous vous invitons à :

- signer notre pétition en ligne et envoyer son texte au préfet de la Nièvre, Mr Daniel Barnier : courrier@nievre.pref.gouv.fr

- rejoindre notre collectif : energiecitoyenne58@gmail.com

- faire un don à Adret Morvan qui porte les démarches juridiques du collectif : https://adretmorvan.org/index.php/test-formulaire/

Suivez l’actualité de la mobilisation sur facebook : collectif énergie citoyenne 58

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !