Pétition pour le maintien de la route de la corniche Basque

Pétition pour le maintien de la route de la corniche Basque

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

L'association de défense des habitants de la corniche Basque a lancé cette pétition pour demander le maintien de la route de la corniche Basque entre Urrugne et Hendaye.

Nous demandons :

  1. Des travaux de réfection et décalage pour une trés longue durée de la route aux endroits identifiés par les études.
  2. La réouverture du sentier du littoral longeant la route avec aménagements aux endroits identifiés par les études.
  3. La création de 2 ou 3 petites aires de stationnement de courte durée et sécurisées.
  4. La création d'une piste cyclable en parallèle.

Nous devons agir vite, des réunions auront lieu trés prochainement. Les pouvoirs publics doivent tenir compte de notre avis. Si vous voulez que la route reste signez la pétition !

L'option la plus réaliste et qui satisfait les riverains et une trés grande majorité de la population est :

  1. De laisser la route ouverte aux voitures entre le rond-point la la bretelle d'autoroute et Hendaye
  2. De fermer entre Socoa et le rond -point de la bretelle de l'autoroute mais à condition que soit créé un accés pour le camping juantcho et pour les 3 maisons se trouvant au bord de cette partie de la route. Cet accés devra être praticable aux poids-lourds (poubelles, gaz, etc ...)

Il n'y a aucune alternative sérieuse à cette route. En cas de fermeture la route des crêtes et Béhobie seront saturés.

Dans le cas ou aucune décision n'est prise rapidement, nous demandons un référendum sur les 3 communes Ciboure, Urrugne et Hendaye.

Il y a a des exemples innombrables de personnes qui empruntent cette route en voiture et qui trouvent là un moment magique à la vue de ces paysages magnifiques .Les locaux qui travaillent et qui n'ont pas le temps de se promener le week-end ou qui sont trop fatigués, les personnes agées , les handicapés , toutes ces personnes ne verront plus jamais la corniche.

Bien sur nous sommes conscient que l'accés aux voitures devra être réglementé, notamment en période estivale ou beaucoup de gens l'emprunte pour aller juste à la plage .

Il n'est pas acceptable qu'une trés petite minorité de personnes et certains ayant des responsabilités les administrations ( donc non élus) veuillent faire de la corniche un endroit presque uniquement touristique. Ce lieu ne sera pas plus écologique .L'écologie doit être dèveloppée et aidée en concertation avec les habitants et notamment les agriculteurs.

Les éboulements sont chose normale dans toute les falaises du monde. Il est indéniable que certains lobbys utilisent cela pour marquer la conscience des gens et leur faire croire que la fermeture est  irrémédiable.

Nous voulons insister sur le fait que la corniche Basque est un lieu de passage et d'activités depuis toujours .Preuve en est les silex de galice trouvés dans les grottes d'Otxocelaya datant de plus de 30 000 ans .Les hommes de cette époque longeaient le plus souvent la mer.

Les activités d'élevages sont trés anciens, une des plus vielles ferme d'Urrugne se trouve sur la corniche. Des bases napoléoniennes ont  existé. Le chateau d'Abbadia datant des années 1870 a lui aussi généré beaucoup d'activité. Que dire du tramway qui passait dans les années 1900. Etc ...La liste est longue.

L'échange entre les paysans le quartier de Socoa et Hendaye a été constant.

En quelques années nous voudrions tirer un trait sur toute l'histoire ?

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !