Contre le méga projet FORUM de 60​.​000 m2 avec 2 tours de 50 m, en plein cœur de LILLE.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


 Pétition contre le méga projet FORUM et AGORA de 60​.​000 m2 avec 2 tours de 50 m, en plein cœur de LILLE.

 Ce méga projet est prévu en plein quartier historique protégé, de l'ancienne porte de Paris, l'Hermitage Gantois, le beffroi de l'Hôtel de ville, la gare Lille Flandres, l'avenue Faidherbe, l'église St Maurice, ...

 Ce projet est un "partenariat public privé" (PPP), la partie privée finançant complètement la construction des 30.000 m2 de bureaux, du siège du département : le "Forum".

 La partie privée Agora de 30.000 m2 aussi, comprend des logements sociaux et primo accédants dans 2 grandes tours, des bureaux et des commerces.

 Les profondes fondations des 2 tours, qui hébergeraient des parkings souterrains, sont prévues au niveau de la nappe phréatique, située à 5 m de profondeur. Cela entrainerait 3 points très négatifs au niveau hydrogéologique (cf. étude d'impact).

Les 2 tours, des "Twin Towers" à la lilloise :

- C'est un projet d'un autre temps, avec l'empilement de 180 appartements, sur 18 étages, la tendance actuelle étant de supprimer les tours et barres d'habitation, générant de nombreuses nuisances pour les habitants.

- Ces tours dépasseront de plus de 2 fois la hauteur des logements environnants (7 à 8 étages) … !

- Elles seront très visibles des différents monuments historiques protégés du quartier. Par exemple, du beffroi de l'Hôtel de ville, faisant partie du patrimoine mondial, avec ses 104 m de haut.
La vue de son sommet, s'en trouvera grandement impactée, avec ces 2 grandes tours blanches qui lui arriveront à mi-hauteur.

- Elles gâcheront la vue des appartements environnants et feront de l'ombre le matin.

Population / pollution / nuisances :

- La population globale amenée par ce projet, d'environ 2700 personnes, saturera les infrastructures existantes du quartier.

- Une forte augmentation du trafic automobile est prévisible aux abords de ce gros projet, déjà surchargé au niveau du carrefour débouchant sur la gare.

- Le flux de voitures supplémentaires amplifiera la pollution atmosphérique, déjà très limite du centre-ville et accroîtra la difficulté à trouver des places de stationnement.

- Les riverains craignent les fortes nuisances sonores lors des travaux d'une durée estimée à 4 ans avec l'implantation de 4 grandes grues et le trafic d'engins de chantier qui amèneront une forte pollution de gaz d'échappement.

- De même pour l'émission des poussières et particules fines, avec l'amiante présente dans le bâtiment actuel, dont une partie se dispersera inévitablement dans l'atmosphère, lors de la déconstruction du site.

- Ces pollutions cumulées, génèreront encore plus d'asthme et de maladies respiratoires.

=> Sur un an, Lille a dépassé 60 fois le seuil journalier maximal de particules fines. En 2018, Marseille : 7 fois, Lyon : 17 fois et Paris : 40 fois.

Emprise au sol :

- Cet ensemble est très massif avec 7 larges bâtiments en épis posés sur un gros socle de 3 et 4 étages, couvrant la surface maximale disponible, avec très peu de végétation au sol.

- Il empiètera même sur le trottoir, alors que le bâtiment actuel est très en retrait.

- Ce méga projet, avec ces grands bâtiments génèrera un effet canyon et d'importants ilots de chaleur.

 Sans forcément être résolument contre la partie du projet Forum, locaux du Département d'intérêt public de 8 étages (bien que très massif), c'est vraiment la partie Agora (business, commerce et habitation) qui amènera le plus de nuisances. Avec ses 2 tours d'habitation surdimensionnées pour le quartier et, qui contribueront à l'ultra densification du secteur.

Végétalisation :

- La composante végétalisée des tours et terrasses, va se dégrader rapidement, si un budget conséquent et surtout renouvelé au fil des ans, n'est pas affecté à l'entretien des espaces verts.

 Comme grand nombre de beaux projets d'architectes, bien végétalisés sur papier et qui deviennent lépreux moins de deux ans après leurs sorties de terre.

 Surtout pour les tours, dont l'entretien de la végétation nécessitera l'accès aux balcons privatifs. Balcons servant souvent de lieux de stockage à vélos et autres accessoires encombrants, peu esthétiques vu de l'extérieur.

- La verdure des toitures terrasses n'embellira malheureusement pas le quartier, car elle ne sera pas visible des riverains.

Ecologie :

 Comme l'atteste les résultats importants obtenus aux élections municipales, tant au niveau national qu'à Lille des partis d'écologie (EELV à 227 voix de M. Aubry), la prise de conscience collective est en train de germer, du fort impact causé par l'activité humaine sur l'environnement.

A Lille, l'augmentation de la pollution atmosphérique, des températures avec de nombreux épisodes de canicule et le manque crucial de verdure, qui permettrait une meilleure qualité de l'air, entraine un accroissement des maladies respiratoires.

=> La tendance devrait être de planter des ilots de verdure avec de grands arbres en pleine terre, plutôt que des ilots de chaleur en béton.

 Lille est classée dans les dernières positions des villes vertes, avec ses 12 m2 d'espaces verts par habitant, pour une moyenne française de ± 50 m2 par habitant (classement des 50 plus grandes villes françaises, Paris : 14 m2, Bordeaux : 28 m2, Lyon : 38 m2, …, Tours et Strasbourg > 100 m2)

=> Il est vital d'aérer le centre-ville pour la population, plutôt que de construire encore de gigantesques ensembles de densification humaine, sur les rares espaces libres encore disponibles.

 Comme mentionné sur les panneaux d'affichages urbains, d'appel à budgets participatifs, mené par la Mairie : "Projet 7-369: Planter des arbres à proximité de la gare Lille Flandres".  C'est une occasion en or pour la Mairie et le Département, de réaliser ce souhait : oui pour rendre plus accessible le square G. Tillon, et oui à la création d'un bel espace vert sur l'avenue Charles St Venant, à la place du projet Agora, pour une meilleure santé des habitants.

=> Planter de nombreux arbres oui, des donjons de 50 mètres de haut sur cette grosse forteresse en béton, non.

Contact : collectif_PAF@gmail.com