Ouvrez le magasin d'articles coquins ailleurs que devant l'école primaire et le collège

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


L'ouverture prochaine d'un magasin de lingerie fine et d'"accessoires et produits adultes" comme il est écrit sur les 10 000 flyers, ne suscite la polémique que parce qu'elle est prévue justement sur le même trottoir, et à moins de 50 mètres, d'une école primaire et d'un collège.

Le problème est de voir les enfants directement exposés à la vue de ce genre d'objets ; ils disent ne pas vouloir les vendre mais les photos ci-dessus sont issues de leur page Facebook "Nuances de plaisir Ardres" : godes-ceintures, plugs anaux, pompes à pénis, ... et il y a même les prix.

En outre se pose le problème de la loi.

Nous ne sommes pas contre le magasin, ni contre ses propriétaires, ni même contre les articles érotiques. Mais il y a une incompatibilité entre ces articles et la présence d'enfants de 3 à 14 ans.

Ouvrez votre magasin, ok ; nous vous souhaitons même une belle réussite. Mais pas devant l'école, ou alors sans articles sexuels. Merci beaucoup !



Habitant compte sur vous aujourd'hui

Habitant D'ARDRES a besoin de votre aide pour sa pétition “Ouvrez le magasin d'articles coquins ailleurs que devant une école primaire et un collège”. Rejoignez Habitant et 25 signataires.