Ré-ouverture des camps dès les vacances de Pâques 2021

Victoire

Ré-ouverture des camps dès les vacances de Pâques 2021

Cette pétition a abouti avec 220 signatures !
Jeunesse & Camps a lancé cette pétition adressée à politiques de la jeunesse et à

Madame la Conseillère d’Etat en charge du département de la formation, de la jeunesse et de la culture, Monsieur le Délégué à la Jeunesse,

Concerne : demande d’assouplissement des mesures sanitaires pour la jeunesse, notamment dans le contexte des camps et formation des moniteurs-trices dès les vacances de Pâques

Organisant des camps pour les enfants, les jeunes et parfois pour soulager des parents, foyers, et autres lieux socio-éducatifs-culturels, nos camps sont interdits depuis le mois de novembre 2020.  Cela n’est pas sans conséquences négatives sur leur vie sociale, culturelle ainsi que leur santé mentale.

Remarquant avec beaucoup d’espoir que les directives sanitaires sont dans une dynamique d’assouplissement concernant la jeunesse, nous venons porter la voix du terrain des camps en vue d’harmoniser des mesures, accélérer certains aspects et vous rendre attentifs à certains éléments.

Soulignons que l’enjeu de santé mentale de la jeunesse est fortement soulevé ces temps, à juste titre. Les camps sont activités de jeunesses, très souvent portées par les jeunes pour les jeunes (et les enfants). Les camps ne sont pas juste des loisirs, mais des espaces d’appui social, de socialisation entre pairs hors du cadre éducatif habituel, d’autonomisation et de vie culturelle à part entière. Vivant H24 en groupe pendant plusieurs jours, voire semaines, les apprentissages de vie y sont variés et les amitiés qui y naissent sont souvent plus solides qu’en centres aérés.

A titre de comparaison, certains élèves vaudois-es n’ont eu le droit à aucun camp, alors que parfois elles et ils en rêvent depuis une année et en gardent un souvenir impérissable pour la plupart tout en ressortant grandi-e-s aussi. En outre, nombreux-ses sont les enseignant-e-s qui décrivent une nouvelle dynamique de classe, souvent plus positive, après le déroulement d’un camp.

Pour garantir des camps de qualité, nous avons également besoin de jeunes formé-e-s dans ce domaine fortement empreint de bénévolat en Suisse Romande. D’une certaine façon, la formation est le camp des plus grand-e-s à l'image d’une poupée russe. Cela devient un espace d’engagement, d’affirmation progressif de soi et de responsabilisation des jeunes qui transmettent à leur tour aux plus jeunes.

En outre, pratiquement, un traçage est plus simple avec des camps/formations résidentiels que lors de trajets répétés quotidiennement qui impliquent des brassages plus importants sans parler des coûts financiers qu’ils représentent pour les organismes ou les familles au travers des inscriptions.

Enfin, il est difficile de comprendre que des organismes d’autres cantons soient autorisés à réaliser des camps avec hébergement depuis février alors que les vaudois-es en sont empêchés.

Dans ce sens, nous vous demandons pour les vacances de Pâques 2021 de :

-       Autoriser les camps et formations avec hébergement

-       Elargir la limite d’âge à 25 ans pour les encadrant-e-s ainsi que leur nombre

-       Augmenter la capacité d’accueil des camps

Dans une volonté de compréhension mutuelle et en vous remerciant pour votre considération, nous vous prions d’agréer, nos salutations les meilleures.

Marc-Henri Jaques : Animateur Socioculturel chez Jeunesse & Camps, ancien animateur dans plusieurs écoles à la montagne, aide aux soins chez Unisanté,

Victoire

Cette pétition a abouti avec 220 signatures !

Partagez cette pétition