Sauvons nos villes et notre environnement des accidents industriels

Sauvons nos villes et notre environnement des accidents industriels

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Mohamed JEDAY a lancé cette pétition adressée à Organisation Internationale de la Francophonie et à

SAUVONS NOS VILLES & NOTRE ENVIRONNEMENT, SAUVONS GABES (TUNISIE) DES CATASTROPHES INDUSTRIELLES...

                                             PÉTITION

           pour la création du « Centre Africain de Sécurité Industrielle &                             Environnementale (C.A.S.I.E.) » à Gabès - Tunisie

Les citoyens, les organisations professionnelles et la société civile de la région de Gabès – Tunisie interpellent depuis quelques années les autorités régionales et nationales ainsi que la communauté internationale sur la nécessité et l’urgence de la création, en Tunisie, d’un organisme indépendant et spécialisé dans la sécurité industrielle et environnementale, la prévention des accidents industriels, et pour l’optimisation des secours.

Pourquoi cet organisme à Gabès ?

C’est la région qui abrite l’une de plus grandes zones industrielles tant au niveau tunisien qu’africain. En effet, la zone industrielle  de Gabès, s’étend sur une superficie de 850 ha et y sont installées plus de 50 entreprises industrielles opérant en particulier dans les secteurs de la chimie, de l’énergie et des matériaux de construction. Les activités de ces entreprises présentent des impacts potentiels sur l’environnement, aggravés par de forts risques d’accidents industriels.

A titre d’indication, nous citons la détérioration de  l’écosystème du golfe de Gabès, jadis considéré comme le plus grand vivier de la méditerranée pour certaines espèces telles que le poisson bleu, les crevettes et le poulpe, (rejet abusif du phosphogypse et d’autres produits polluants).

En outre, les importantes émissions gazeuses issues des entreprises industrielles (rejets gazeux de SO2, NOx, NH3, HF, CO2, etc.) ont accentué la dégradation de l’environnement. Elles ont aussi des impacts négatifs en particulier sur la santé des citoyens, et elles ont causé l’affaiblissement des activités agricoles oasiennes qui sont d’importantes sources d’emploi et un facteur primordial pour la stabilité socio-économique (contre l’exode rural et l’immigration clandestine, etc.).

Il est important de rappeler dans ce contexte la multiplication des accidents industriels à travers le monde durant ces dernières décennies ayant des conséquences très graves sur la vie humaine et sur l’environnement (accidents industriels survenus à Seveso (Italie) / 1976,  Bhopal (Inde)/1984, Dakar (Sénégal) /1992, Toulouse (France)/ 2001, Skikda (Algérie) / 2004, Géorgie (USA)/2008, Zhangjiakou (Chine)/2018, Beyrouth (Liban)/2020, Gabès (Tunisie)/2021), etc.). Encore cette année (août 2021), Beyrouth (Liban) a été frappée par un autre accident industriel mortel (28 morts et 80 blessés) dû à l’explosion d’un réservoir de fuel.

C’est pour toutes ces raisons, et bien d’autres liées au contexte géopolitique international de plus en plus tendu où les sites industriels sont des cibles potentielles, que nous interpellons les décideurs politiques, les communautés scientifiques et industrielles, les autorités régionales, les organisations professionnelles, la société civile et les citoyens de tout horizon à appuyer à l’occasion  de la tenue en Tunisie du 18ème Sommet de la Francophonie (Djerba / Novembre 2021) la création du Centre Africain de Sécurité Industrielle & Environnementale de Gabès . Les  principales missions de ce centre seront de :

·        Fournir l’expertise et l’assistance de haute qualité aux industriels africains en matière de sûreté, de sécurité industrielle et environnementale.

·        Contribuer à l’établissement d’un système dynamique d’innovation, via la recherche - développement – innovation (RDI), en matière de prévention des accidents industriels et d’optimisation des opérations de secours.

·        Participer au développement des directives, des réglementations et des normes relatives à la sûreté, la sécurité industrielle et environnementale pour  le continent Africain.

·        Sensibiliser les autorités locales et régionales, les organisations professionnelles, la société civile, le public, etc.aux aspects de la sûreté et de la sécurité industrielle et environnementale.

·        Soutenir les activités de  formation, de perfectionnement, et de recherche - développement – innovation technologique dans les domaines d’architecture industrielle, instruments de mesure, de régulation et de surveillance et de sécurisation des installations industrielles.

Nous comptons énormément sur votre bonne diligence et sur votre  appui pour ce projet, et pour tout autre projet visant la préservation des vies humaines et de l’environnement dans notre planète.

Bien à vous

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !