Petition Closed

par respect aux droits de l'homme

Letter to
Monsieur le Secretaire General Organisation des Nations Unies
A l’attention de Monsieur le Secrétaire Général des Nations Unies

Objet / Pétition condamnant le génocide perpétré contre la population Musulmane du Myanmar

Monsieur le Secrétaire Général,

« Les crimes les plus graves qui touchent l'ensemble de la communauté internationale ne sauraient rester impunis et que leur combat doit être effectivement assurée par des mesures prises dans le cadre national et par le renforcement de la coopération internationale.»
Ce texte constitue le quatrième paragraphe du préambule du statut de la cour pénale internationale.
Article 5: CRIMES RELEVANT DE LA COMPÉTENCE DE LA COUR
La compétence de la Cour est limitée aux crimes les plus graves qui touchent l'ensemble de la communauté internationale. En vertu du présent Statut, la Cour a compétence à l'égard des crimes suivants :
a) Le crime de génocide;
b) Les crimes contre l'humanité;
c) Les crimes de guerre;
d) Le crime d'agression.
Article 6: CRIME DE GÉNOCIDE
Aux fins du présent Statut, on entend par crime de génocide l'un des actes ci-après commis dans l'intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel :
a) Meurtre de membres du groupe;
b) Atteinte grave à l'intégrité physique ou mentale de membres du groupe;
c) Soumission intentionnelle du groupe à des conditions d'existence devant entraîner sa destruction physique totale ou partielle;
d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe;
e) Transfert forcé d'enfants du groupe à un autre groupe.

Ce rappel a pour objectif de vous souligner Monsieur le Secrétaire Général , et attirer votre attention que, sous les yeux du monde entier, devant l’indifférence de l’opinion mondiale et sous votre mandat, se déroule le plus effroyable génocide jamais enregistré de mémoire d’homme : celui des Musulmans du Myanmar.
Monsieur le Secrétaire Général,
Nous, les signataires de cette pétition, nous exigeons qu’en votre qualité de Secrétaire Général, vous assumiez votre responsabilité et, qu’en concert avec la Cour pénale internationale, vous interveniez immédiatement et énergiquement pour que cessent ces horribles crimes ; nous attendons de vous également de prendre les mesures qui s’imposent pour en condamner les auteurs !

Comptant sur une prise de position immédiate, nous vous prions de croire, Monsieur le Secrétaire Général, en l’expression de notre considération la meilleure.