Orange Afrique Moyen Orient : la langue Pulaar ou Fulfulde victime de ségrégation.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


C'est terrible et tout le monde en parle. La frustration est à son comble. On est tenté de penser que la compagnie Orange, est parmi les compagnies qui sont les plus réfractaires à la langue des Fulbé au monde. De quoi s’agit-il ? Si vous êtes un client de cette compagnie et que vous demandez à parler à quelqu’un du service à la clientèle, capable de s’exprimer en Pulaar/ Fulfulde, vous allez malheureusement attendre plus de 6 minutes. Dans bien des cas, il peut arriver qu’on vous néglige et qu’on vous coupe la ligne. Pour quoi ? par ce que la compagnie a délibérément et arbitrairement choisi le wolof et le français pour ses produits et services, dans le cas du Sénégal.

Ailleurs en Afrique, par exemple au Mali, la compagnie a déjà signifié aux appelants que les langues de service (serveurs et autres) sont seulement le Français et la langue locale choyée par l’ancienne puissance coloniale. Le Pulaar / Fulfulde est toujours discriminé, exclus et marginalisé dans la communication de cette multinationale. C’est une situation d’embargo linguistique et elle est totalement inacceptable.

Et pourtant, les clients s’exprimant dans cette langue sont, de loin, les plus nombreux et ce sont eux qui apportent le plus d’argent que n’importe quel autre groupe linguistique à cette multinationale française. Le constat est là, amer : Orange que nous nourrissions, blanchissons et arrosons avec une pluie de milliards d’euros, complote contre notre langue et la fait mourir à petit feu, sur le sol africain.

Ainsi, appelons-nous, partout à travers le monde, les Fulbe, et toute personne éprise de paix et de justice, à signer la présente pétition (voir le lien en bas) qui ne demande rien d’autre que l’introduction de la langue Fulfulde/Pulaar dans tous les produits et services d’Orange.

En effet, la langue Fulfulde (Pulaar) est parlée dans toutes les régions du Sénégal et dans plusieurs pays d’Afrique (Mauritanie, Mali, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée-Conakry, Cameroun, Niger, Burkina Faso, Nigéria, Tchad, Ethiopie, etc.).  Malgré cela, Orange ignore totalement les locutrices et les locuteurs de cette langue aussi bien dans ses produits marketing que dans ses différents services.

Nous, pulaarophones, venons, solennellement, demander à Orange de respecter nos droits en tant que clients. Plus qu’une demande, nous en faisons une exigence et nous mènerons le combat jusqu’au rétablissement de notre droit de nous exprimer dans notre langue. Mieux, la majorité des usagers de cette importante communauté Fulfulde ne parle ni le français ni le wolof (au Sénégal), les deux langues officialisées par Orange

A ce titre, nous ne ménagerons aucun effort, ce en usant de toutes les voies égales ; n’excluant pas une action en Justice. Mais avant d’en arriver là, nous userons de toutes les stratégies et de tous les moyens possibles pour obtenir gain de cause, espérant qu’Orange prêtera une oreille attentive à notre cri de cœur qui est un cri de colère totalement justifié et justifiable. Nous tenons à témoin l’opinion nationale et internationale et les organismes de défense des droits et des libertés.

Enfin, nous vous remercions de votre contribution et votre collaboration en signant cette pétition et en la faisant circuler partout à travers le monde. Nous vous invitons également à nous rejoindre dans ce combat pour la justice des peuples. C’est aussi un combat contre l’oppression, contre également l’exploitation de l’homme par des multinationales étrangères qui sèment la zizanie et la division des peuples qui sont sur leurs territoires légués par leurs ancêtres.

Gondiel Ka gondielka@hotmail.com
Chroniqueur, Montréal, Canada.
Avec la collaboration de : Dental Fulbé Canada, Kisal Deeyirde Pulaagu, Tabital Pulaagu Allemagne et Kibaaruji Pulaagu International, Fedde Pellital et Dental Faabatobe et Associazione Fulbe in Italia.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Naatnugol ɗemngal Pulaar e denndaangal gollorɗe e sarwisaaji Orange Afrique/Moyen Orient. 

Gonjel Kah werliima ndee ɗaɓɓaande feewde e  Sonatel Orange e goɗɗo.
Ɗemngal Pulaar ine haalee e denndaangal palɗe leydi Senegaal kam e leyɗeele Afrik keewɗe (Muritani, Mali, Gammbi, Gine-Bisaawo, Gine-Konaakiri, Kameruun, Niseer, Burkinaa Fasoo, Niseriyaa, Caad, Ecoppi, ekn...).  Ɗuum kala e wayde noon, haɗaani Orange majjikinaade  (nooynaade) ɓee haalooɓe ngalɗoo ɗemngal e waasde teskaade ɗum en nder gollorɗe mum marketiŋ kam e sarwiaaji mum ceertuɗi. 
Ko ɗuum addani min, minen haalooɓe Pulaar, ɗaɓɓude e Orange nde ɗooftoo hakkeeji amen, ɓaade ko min kiliyaneeɓe mum. Ɗuum ɓurii wonde ɗaɓɓaande nii, sibu ɗum wontanii min fotde, tee maa min kaɓano ɗum haa nde hakke amen haalde e ɗemngal amen jojjitaa fof. Ko ɓuri heewde e haalooɓe kadi jeyaaɓe e ngol leñol  Fulɓe kaalataa Farayse e Wolof kala, ɗeen ɗemɗe ɗiɗi ɗe Orange laawɗini.  
E fawaade e ɗum, maa min ndaro heen kaaɗdi darnde, jarana min wullitaade e ñaawirɗe. Kono hade amen yettaade toon, maa min kuutoro denndaangal peeje ngam jojjitde hakke amen, ɗaminaade maa Orange nanan min bojji amen e mettere amen haande ndee.
Amin ceedna yimɓe leydi ndii e winndere ndee, kam e pelle daraniiɗe hakkeeji aadee e wellitaare.

Fulo e Pulaar: Umar Alhajji Caam Jaayre Pinal | (Muritani)
---------------------------------------------------------------------------------

Gondiel Ka gondielka@hotmail.com
Chroniqueur, Montréal, Canada.
Avec la collaboration de : Dental Fulbé Canada, Kisal Deeyirde Pulaagu, Tabital Pulaagu Allemagne et Kibaaruji Pulaagu International, Fedde Pellital et Dental Faabatobe et Associazione Fulbe in Italia.