UNE CAISSE VERTE POUR L'ECOLOGIE !

0 have signed. Let’s get to 1,000!


DESCRIPTION DE LA CAISSE VERTE :

En réponse à l’immobilisme des États face à l’urgence climatique et aux revendications des mouvements citoyens (Gilets Jaunes, Marches pour le climat et Marches des étudiants), l’OMPE dévoile aujourd’hui son nouveau projet révolutionnaire : la Caisse Verte. Elle est la clef de voûte d’un projet de plus grande ampleur appelé Plan de Transition Écologique Mondial (PTEM). Cette année encore, l’OMPE se veut force de proposition pour vraiment commencer et réussir notre transition écologique.

Les avantages de la Caisse Verte :

  • Ce système est le premier pilier du Plan de la Transition Ecologique Mondiale (PTEM) inventé par l'OMPE
  • Ce n'est plus le citoyen qui paye mais les sociétés pollueuses ou celles qui polluent indirectement
  • Il n'y a plus de fuite possible de l'argent vert, tous les fonds verts retourneront à l'écologie à 100%
  • Arrêt de la taxe carbone et récupération des pertes et dépenses associées pour démarrer la Caisse Verte (+ millions d'euros)
  • Arrêt des dépenses pour les COPs, au PNUE et aux dépenses associées pour démarrer la Caisse Verte (+ millions d'euros)
  • Les sociétés innovantes et éco-responsables toucheront progressivement des aides et des subventions de + en + élevées
  • Les sociétés pollueuses ou les sociétés indirectement pollueuses paieront progressivement des taxes de + en + élevées
  • Ce système créera des milliers d'emplois verts et déclenchera une dynamique jamais vue en France depuis très longtemps
  • L'air sera moins pollué et il y aura moins de décès par pollution de l'air (actuellement environ 50.000 par an en France)
  • Les températures se stabiliseront et ensuite diminueront progressivement (Cf : Rapport du GIEC et lien direct avec le CO2)
  • La France pourra être un "pays test" de ce système car elle ne représente que 1% des émissions de GES dans le monde
  • Il y aura des tableaux de suivi des taxes et des aides chaque semaine consultables par toutes et tous sur internet
  • Les lobbies écologiques ne pourront avoir aucun impact sur le système car tout est géré informatiquement et crypté
  • Chaque flux financier comportera obligatoirement la signature du donneur d'ordre
  • Le comité qui décidera des valeurs à "entrer" dans le système sera constitué de membres du peuple (ou du RIC), de l'OMPE et des membres du gouvernement.
  • Ce système pourra vivre continuellement et tranquillement même en cas de changement de président ou de gouvernement
  • La mise en place de ce système est plus simple que l'impôt à la source
  • Tous les virements douteux seront marqués dans un fichier qui sera traité par le GPEM (Juges environnementaux)
  • Ce système assurera la Transition Ecologique pour chaque pays
  • La vitesse et la puissance de cette Transition Ecologique est réglable
  • Et enfin, nos enfants et nos petits enfants seront très fiers de nous !

La Caisse Verte : pour que l’argent vert aille vraiment à l’écologie :

En 2014, le gouvernement donnait naissance à une énième taxe environnementale officiellement appelée « Contribution Climat-Énergie » mais plus connue sous le nom de « Taxe carbone ». Alors qu’elle n’est pas encore instaurée, elle est déjà perçue par les français comme une nouvelle taxe qui va peser sur les ménages. La Taxe carbone, qui vise à encourager particuliers et entreprises à des comportements plus « verts », est en réalité une mesure de rendement budgétaire de plus adoptée par le gouvernement sous couvert d’écologie. Carburants, gaz naturel ou encore charbon, la Taxe Carbone touche tout et rapporte beaucoup d’argent à l’État français : 5,6 milliards en 2017 puis 10 milliards en 2018 et 12,8 milliards en 2019 si elle continue à s’alourdir. Étrangement, le gouvernement a finalement décidé de supprimer la hausse de la taxe TICPE (Taxe Intérieure sur la Consommation de Produits Énergétiques) prévue en 2019… L’État devra renoncer à environ 4 milliards d’euros. D’une manière générale, les recettes de la fiscalité écologique française devraient s’élever à 37,7 milliards d’euros en 2019.

La Taxe carbone est un principe que l’OMPE rejette depuis le début. Injuste envers les citoyens qui doivent supporter une charge fiscale de plus, la Taxe carbone manque aussi cruellement de transparence. Notre projet de la Caisse Verte apporte une réponse concrète aux Gilets Jaunes qui se demandent, à juste titre, « où va l’argent de la fiscalité écologique ? ». En réalité, seulement 19 % des milliards engendrés seront reversés à la transition écologique ! Ainsi, sur les 9 milliards d’euros de taxe carbone perçus en 2018, seulement 1,8 milliards sont destinés aux énergies renouvelables. La Caisse Verte est justement faite pour mettre fin aux occultations financières dans l’écologie ! Grâce à elle, l’écologie sera de moins en mois dépendante des fluctuations politiques et les politiques n’auront plus la main sur le mode de circulation des taxes et des aides écologiques. L’argent vert ira vraiment à l’écologie.

La Caisse Verte, clef de voûte du PTEM et du SAGAV :

Depuis plusieurs mois, l’OMPE ne travaille pas seulement sur le projet de la Caisse Verte mais sur un Plan de Transition Écologique Mondial (PTEM) plus global. Ce PTEM repose sur 2 sous-projets : la Caisse Verte pour l’écologie et le Climat et le SAGAV (Système Automatisé de Gestion de l’Argent Vert), un progiciel qui gérera informatiquement la Caisse Verte.

Le PTEM repose sur un principe simple : ce n’est plus le consommateur qui paye et qui est taxé mais les sociétés considérées comme polluantes car elles participent aux émissions de CO2 et à la hausse des températures. Un comité indépendant déterminera alors des tranches de taxation. Les sociétés polluantes recevront progressivement moins d’aides et paieront plus de taxes qui seront ensuite reversées à la Caisse Verte. Les sociétés considérées comme éco-responsables, quant à elles, recevront logiquement plus d’aides et paieront moins de taxes.

Pour en savoir plus sur le principe, les objectifs et le fonctionnement de la Caisse Verte, nous vous invitons à consulter la page dédiée à notre nouveau projet. Une pétition sera prochainement lancée pour réclamer la mise en place de la Caisse Verte. La France représentant 1% des émissions de CO2 au niveau mondial, elle pourrait constituer un excellent « pays test » de la Caisse Verte, du PTEM et du SAGAV.

Merci pour vos votes !