Sauvons le cabinet MEDECINS 7 sur 7 de Grenoble

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Monsieur le Ministre,

Nous, collectif de citoyens inquiets pour leur santé, souhaitons vous faire part de la situation préoccupante du cabinet MÉDECINS 7/7 situé cours Jean Jaurès à Grenoble.

Vous-même élu au sein de la 1ère circonscription de l’Isère, Ministre de la santé et médecin au CHU de Grenoble n’êtes pas sans ignorer les graves difficultés que connait la population de l’agglomération grenobloise à se soigner. En effet, les offres de soin se tarissent, les médecins généralistes sont de moins en moins nombreux et prennent de moins en moins de nouveaux patients, et les délais de rendez-vous avec les spécialistes s’allongent dramatiquement.

Or, dans ce contexte, le cabinet MÉDECINS 7/7 dirigé par le docteur Agnès Caperan, parvenait à apporter des soins à de très nombreux grenoblois et grenobloises qui ne parvenaient plus à rencontrer de médecin généraliste. Ce cabinet participait également à désengorger partiellement les urgences du CHU dont vous connaissez déjà le degré de saturation. A ce titre, ce cabinet traitait plus de 50 000 patients par an, soit plus de cent cinquante patients par jour qui ne pouvait pas accéder à une autre offre de soin.

Les soins prodigués par le cabinet 7/7, étaient également d’une très grande qualité, et nombreux sont les grenoblois qui peuvent attester avoir été soignés efficacement et parfois sauvés par les médecins membres de ce cabinet.

Or, malgré cette contribution évidente au service public de la santé, le cabinet médical 7/7 n’a bénéficié d’aucune aide, ou aucun soutien des instances compétentes. A ce titre le cabinet médical 7/7 n’a pu bénéficier :

  • d’aucune subvention de structure dans les investissements de matériel et notamment pendant la première vague de l’épidémie de COVID-19 où aucun masque n’a été distribué aux soignants
  • d’aucune astreintes correspondant au nombre de médecins présents
  • d’aucune convention Samu malgré le flux continu de patients adressés par le Samu et les services d’urgence avec des cas de plus en plus complexes
  • d’aucun interne pouvant assurer le turn-over des médecins
  • d’aucun vigile malgré des agressions fréquentes

A ce jour, au vu des graves difficultés que rencontrent le cabinet 7/7 et malgré les soins nombreux et qualitatifs que ses soignants y prodiguent, il a été contraint de fermer ses portes à compter du 5 octobre 2020.

Dans le cas où ce cabinet devait définitivement fermer ces portes, que feront les patients ?

Tous ces patients seront-ils contraints à engorger davantage les urgences du CHU qui risquent déjà d’être totalement saturés avec l’arrivée de la deuxième vague de l’épidémie de COVID-19 ?

Ces patients abandonneront-ils simplement l’idée d’être soignés et se résigneront-ils à souffrir et à mourir dans le silence de notre indifférence collective ?

Parce que, Monsieur le Ministre, nous refusons cette indifférence, parce que nous croyons que chacun dispose d’un droit reconnu par les conventions internationales dont la France est signataire, de jouir du meilleur état de santé physique et mentale qu'elle soit capable d'atteindre, nous, signataires de cette pétition, vous demandons instamment, pour la santé des grenoblois et des grenobloises de mettre en œuvre toute votre influence afin de sauver le cabinet MEDECINS 7/7 et la santé des 50 000 patients qu’il soigne chaque année.

Vous remerciant pour l’attention que vous avez bien voulu porter à la présente, nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’expression de nos salutations respectueuses.