Pour une rémunération des psychologues en cellules d'urgence.

Pour une rémunération des psychologues en cellules d'urgence.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Anne RUESCHE a lancé cette pétition adressée à edouard philippe

Nous psychologues,sommes appelés en 1ère ligne dans le contexte du coronavirus et dans d'autres circonstances au sein des cellules d'urgence (créées de manière associative..hors CUMP ) et surtout à titre BENEVOLES....

Nous revendiquons aujourd'hui notre droit à être rémunérés pour ce travail.

Nous travaillons à apaiser les tensions,éviter les suicides,adoucir les états d'anxiété débordants,soutenir et éviter les états dépressifs consécutifs aux deuils, pertes d'emplois ou burn-out du personnel soignant.

L'état fait appel à nous car à juste titre,la santé mentale d'un pays a des conséquences directes sur la santé physique de ses citoyens et sa santé économique.

Ce savoir être et ce savoir faire sont le fruit d un cursus d'étude très sélectif de 5 ans,Master 2 et plus pour les doctorants cliniciens...Notre professionnalisme s'affine et s'ajuste au cours de nos années d'expériences et des formations que nous finançons.

Si l'état fait appel à nos services sur les cellules d'urgence,c'est bien qu' il reconnait la nécessité et l'efficacité de nos actions.Notre place dans la société est donc indispensable.

Ces "cellules" issues d'initiatives de tous bords, viennent pallier à un manquement de structures d'écoutes dans notre pays.

Mais surtout,les psychologues y sont BENEVOLES !

Alors que nombreux psychologues indépendants sont eux mêmes en grande difficulté financière du fait de la désertion de leur cabinet suite au confinement et que les besoins d'écoute sont parallèlement grandissant avec la crise sanitaire que nous traversons: Comment encore pouvoir envisager la gratuité de nos services et compter sur nous malgré la précarité dans la quelle nous sommes nous-même plongés?

Nous nous unissons aujourd'hui afin que ces actions ne soient plus considérées comme dues mais participant au système de santé d'un pays qui intègre le soin psychique comme fonction indispensable au bien-être de ses citoyens.

Notre professionnalisme se doit d'être reconnu par un salaire adéquat. 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !