NON AUX DIFFERENCES DE SALAIRES POUR UN MÊME DIPLÔME !

NON AUX DIFFERENCES DE SALAIRES POUR UN MÊME DIPLÔME !

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

Accords SEGUR : CATÉGORIES ACTIVES en voie d'extinction et revalorisations au rabais (Infirmiers cat B, Infirmiers spécialisés, Kiné, Manips)

NON AUX DIFFERENCES DE SALAIRES ENTRE CATÉGORIES POUR UN MÊME DIPLÔME !

Ces différences de salaire sont inacceptables et injustes. Nous occupons les mêmes fonctions dans les services, nos diplômes sont identiques ou équivalents, nous sommes soumis aux mêmes contraintes, aux mêmes risques, à la même pénibilité. Comme nos collègues nous avons répondu présents face à la crise sanitaire.


Au moment du « choix » du Droit d’Option nous n’avions pas choisi de rester en catégorie active en pensant être discriminé-es sur les futures évolutions salariales. Nous ne voulons pas être les dindons de la farce !!


Les accords SEGUR s'apprêtent à augmenter un fossé déjà existant entre catégorie A sédentaires et B (ou A pour les spécialités) actives (Infirmiers de cat B, Infirmiers spécialisés, Kiné, Manips,...) !


Aussi nous exigeons : 


- Des augmentations de salaires identiques et automatiques de 300 euros minimum, au travers de la réunification de nos métiers : Passage de Tous et Toutes  ( A et B actuels ) dans un corps unique sur de nouvelles grilles en A revalorisées avec reclassement à l'ancienneté acquise sur la carrière et non à l'indice le plus proche comme cela se fait en général ! 


- MAINTIEN de la catégorie active pour celles et ceux qui ont opté pour y rester et
INTEGRATION à la catégorie active pour tous ceux et toutes celles qui sont passés en A lors des précédents droits d’option. Depuis la crise sanitaire la pénibilité de nos métiers n’est plus à démontrer.


Cette réunification nous garantira l’égalité de traitement pour le présent et pour l’avenir.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !