FR - Garantir la présence de l'accompagnant en salle de naissance malgré le Covid19

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !

sonia BISCH
sonia BISCH a signé la pétition

Covid19 - Les femmes qui accouchent, ces oubliées de la crise sanitaire

De nombreuses maternités françaises refusent désormais tout accompagnant en salle de naissance par crainte de contamination au Covid19. Les femmes se retrouvent seules pendant que l’accompagnant, souvent le père, désemparé, attend sur le parking qu’un agent de sécurité le prévienne.

Les accouchements ne s’arrêtent pas pendant la crise sanitaire - près de 2000 naissances chaque jour

En raison des dispositions restrictives mises en place par certaines maternités, de nombreuses femmes vont devoir accoucher seules. Avoir la péridurale ne sera pas toujours possible faute d’anesthésiste disponible. Du fait de l’épidémie, les équipes médicales seront encore plus sollicitées et en sous-effectif. Beaucoup sont angoissées, se sentent non soutenues et non préparées pour mettre au monde leur enfant dans ces conditions détériorées. Le risque de complications médicales et de traumatisme est bien réel. Déjà des couples paniqués s’adressent en urgence à des sages-femmes pratiquant des accouchements à domicile. A court de solutions, d’autres refusent de se rendre à la maternité et prennent le risque d’un accouchement non assisté.

L’OMS rappelle que toutes les femmes ont droit à une expérience d’enfantement positive et sans danger qu’elles aient été ou non testées positives au covid-19

Les recommandations de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS)(1) publiées le 18/03/20 affirment que les femmes ont droit :

▶️ au respect et à la dignité,
▶️ à la présence d’un accompagnant de leur choix durant l’accouchement,
▶️ à une communication claire de la part du personnel de la maternité,
▶️ à des protocoles de soins appropriés pour soulager la douleur,
▶️ à la mobilité pendant le travail quand cela est possible et la position d’accouchement de leur choix.

Des maternités continuent d’accepter les accompagnants en salle de naissance 

Sans attendre les recommandations des autorités de santé, des soignants se mobilisent depuis le début de l’épidémie. Ils proposent des protocoles innovants garantissant la présence de l’accompagnant en salle de naissance. Cette prise en charge assure également la protection des équipes médicales.

Ainsi, le Pr Philippe Deruelle, gynécologue obstétricien aux hôpitaux Universitaires de Strasbourg a mis en place un protocole pour continuer à accepter les accompagnants en salle de naissance, malgré la situation sanitaire dégradée en Alsace.

▶️ Interview de Philippe Deruelle le 26/03/2020 - Les Maternelles (France 5) 

« Il faudrait aussi qu’on se préoccupe du risque de provoquer des dépressions du post-partum, des situations violentes... »

Pour le Pr Jacky Nizard, chef de service de la maternité de la Pitié Salpêtrière à Paris, « le problème de l’accompagnant en salle de naissance est majeur et nous devons prendre en compte, en plus des risques médicaux, les demandes des femmes, des couples. » 

Depuis le début du confinement, Jacky Nizard et son équipe met en ligne chaque jour, sur YouTube, des vidéos d’information sur le covid19 à destination des femmes enceintes. Y sont détaillées les précautions à prendre et les conditions d’accouchement en période de crise sanitaire. Chaîne Youtube Laura Berlingo

Un recul pour les droits des femmes ?

La situation de crise sanitaire actuelle perturbe le fonctionnement des maternités. Les équipes soignantes sont éprouvées par la fatigue et le manque de personnel. Cependant, les femmes ne devraient pas subir des décisions qui risquent d’altérer leur santé et leur bien-être affectif et émotionnel pourtant essentiels au bon déroulement de leur accouchement. L’étude Cochrane(2) montre qu’une présence continue auprès de la femme permet de diminuer les interventions médicales. Le stress perturbe et peut ralentir le travail, c’est un ennemi de l’accouchement. Moins de complications, c’est aussi du temps gagné pour les équipes médicales qui en manquent cruellement actuellement.

Comme les sages-femmes françaises prennent en charge plusieurs accouchements en même temps, les femmes se retrouvent souvent seules pendant le travail. L’accompagnant est un réel soutien et un partenaire pour l’équipe médicale. Les femmes doivent être soutenues et rassurées pendant leur accouchement. Interdire tout accompagnant risquerait de les insécuriser dans un contexte épidémique déjà extrêmement stressant.

Dans le communiqué de presse du 23 mars, le Ministre de la santé et la Secrétaire d'Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes ont réaffirmé les droits fondamentaux reproductifs des femmes. Ils ont garanti l'accès aux moyens de contraception et aux établissements pratiquant l’interruption volontaire de grossesse. Qu’en est-il des dispositions prises pour garantir aux femmes d’accoucher en toute sécurité affective et émotionnelle ? 

Un accouchement n’est pas un acte médical mais la mise au monde d’un enfant. C’est un évènement fondateur dans la vie d’une femme dont la dimension psychologique ne peut être niée au risque de le déshumaniser. La condition des femmes à l’accouchement ne devrait pas être une variable d’ajustement des mesures de sécurité sanitaire.

Les signataires demandent :

▶️ la rédaction de recommandations nationales issues de la concertation entre les différents acteurs de la filière de soins de périnatalité afin de garantir aux femmes la présence de la personne de leur choix en salle de naissance, 

▶️ de permettre aux sages-femmes de continuer les préparations à l’accouchement en télétravail pour ne pas priver les femmes d’informations précieuses et rassurantes.

N’abandonnez pas les femmes enceintes, leurs nouveaux-nés, les couples à un moment crucial de leur existence. Leur avenir et celle de leur famille en dépend. 

Ne faites pas des femmes enceintes et jeunes mères, les grandes perdantes de la crise sanitaire.

 

 

(1)https://www.who.int/news-room/q-a-detail/q-a-on-covid-19-pregnancy-childbirth-and-breastfeeding

(2)https://www.cochrane.org/fr/CD003766/PREG_le-soutien-continu-pour-les-femmes-pendant-laccouchement