L'hôpital de Montreuil doit vivre, les Montreuillois·es​ s'engagent !

0 a signé. Prochain objectif : 10 000 !


Monsieur le Ministre de la Santé et des Solidarités,

L’inégalité face la maladie est une cruelle injustice. Elle bafoue les valeurs fondamentales de notre république. L’épisode de la COVID 19 a tristement mis en lumière l’ampleur de cette inégalité. La population de notre département de Seine-Saint-Denis a été durement éprouvée. Elle compte en son sein le plus grand nombre de victimes. Sans le dévouement des personnels médicaux de nos villes et du département le bilan aurait été encore plus tragique.

Cette douloureuse expérience devrait conduire l’Etat - comptable de la santé des citoyens - à un renforcement exceptionnel des moyens matériels et financiers attribués singulièrement au secteur public de la santé accessible au plus grand nombre.

A Montreuil nous sommes très inquiets.

Faute de moyens financiers conséquents, l’existence du CHI André Grégoire situé à Montreuil, et dont l'avenir concerne huit autres villes de Seine-Saint-Denis, est menacée.
Au cours de la crise, ce centre hospitalier a pourtant accueilli 651 patients touchés par la Covid 19 tout en continuant à assurer des soins aux malades victimes d’autres affections.

L’État doit donner les moyens à l'hôpital de Montreuil de vivre et de se développer.