Intégrer le social et le médico-social de la FPH dans les accords du Ségur de la Santé

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Les accords du Ségur de la Santé signés la semaine dernière avaient pour objectif de rendre la Fonction Publique Hospitalière (FPH) plus attractive. De ce fait, les accords signés étaient censés concerner la totalité des agents qui y travaillent.

Or, les communiqués qui ont suivi ont révélé une injustice sans précédent : à l'exception des EHPAD, les établissements et services sociaux et médico-sociaux qui dépendent de la FPH sont exclus des accords du Ségur qui ne concerneront que le secteur sanitaire et les EHPAD.

Au prétexte de vouloir tuer dans l’œuf d'éventuelles revendications du médico-social privé, c'est plus de 28 000 agents de la FPH qui se voient ainsi trahis par leur ministère..... 28 000 aides-soignants, aides médico-psychologiques, assistants éducatif et social, auxilliaires de vie, maîtresses de maison, psychologues, agents de surface hospitaliers qualifiés, secrétaires, cadres, moniteurs-éducateurs, assistants sociaux, éducateurs spécialisés, infirmiers ne verront pas leur salaire augmenter. Leur retraite sera pénalisée, leur carrière dans la fonction publique impactée de manière intolérable .... juste parce qu'ils exercent leurs missions dans le "mauvais" service!!

La différence de salaire atteindra quand même au bas mot 20% du salaire net à grade (métier) égal.... Mais, au-delà de l'argent, nos collègues se sentent dévalorisés, laissés pour compte et méprisés alors que leur travail n'est pas plus facile qu'ailleurs à l'Hôpital.

Où est donc l'égalité prônée par la République? Où est la solidarité ? Où est le respect de ces collègues qui travaillent avec autant de courage et de motivation qu'ailleurs à l'Hôpital? Qui voudra encore grossir les rangs des sacrifiés du service public hospitalier, travailler dans des conditions tout aussi pénibles et pour 200 à 300 euros de moins dans les MAS, FAM, MECS, SESSAD, FAS, FAHT, CCAS, SAVS, ESAT, SAJ, CAT, CDDS, CDE, IMP, IME et autres services de la Fonction Publique Hospitalière oubliés du Ségur?

Pour que ces agents publics soient réintégrés dans les accords du Ségur de la Santé de plein droit, au même titre que leurs collègues de même grade des établissements sanitaires,

Pour que la Fonction Publique Hospitalière ne laisse pas l'inégalité et la discrimination la pénétrer,

Pour un modèle de solidarité envers nos collègues, amis, parents,

 

Merci de signer et de partager massivement.