Des cirques sans animaux sauvages à Clermont-Ferrand

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


A l'attention de Monsieur Le Maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi,

je voudrais m'assurer que vous avez pleinement connaissance de la misérable vie que ces animaux esclaves du profit... Ours haltérophiles, éléphants acrobates, tigres cascadeurs, singes cyclistes... Il n'est pas dans la nature de l'animal de faire des numéros de clowns et le public est encore loin de s'imaginer les techniques qui sont utilisées pour amener un animal à exécuter un ordre demandé. Enfermés dans des cages souvent trop petites pour répondre à leurs besoins physiologiques et n'ayant plus aucun lien avec leurs congénères, les animaux sauvages dans les cirques sont condamnés à la prison à vie.

La place des animaux n'est pas dans des cages dans des cirques à faire des numéros pour notre bon plaisir. Les conditions de détention de ces animaux ne sont pas toujours tolérables et afin d'obtenir d'eux ce qu'ils veulent les dresseurs ne sont pas tendres !

Mercredi, plusieurs clermontois ont croisé un éléphant traversant la route... Les éléphants ont une vie sociale très organisée. Se déplaçant en troupeau de plusieurs dizaines d’individus, la harde est généralement assez stable et s’organise autour d’une matriarche.. 

Dans les cirques, les éléphants n’ont pas la possibilité de reconstituer cette vie sociale, étant soit détenus seuls, soit enchaînés au sol ou dans un camion.

Que ce soit en Afrique ou en Asie, dès qu’ils le peuvent, les éléphants sont en contact avec l’eau. Ils boivent fréquemment et en quantité (80 à 160 litres par jour). L’eau est également une composante importante dans la vie sociale et pour l’hygiène de l’animal : les bains pouvant durer plus de 2 heures chaque jour. De plus, les bains de boue et de poussière sont une protection contre les parasites, mais également une protection efficace contre les coups de soleil.

Dans les établissements itinérants, il est coutume de dire (dixit) qu’« un éléphant qui boit est un éléphant qui pisse ! », or les personnes du cirque ne veulent pas prendre le risque de voir la piste inondée, de ce fait, les animaux ne sont abreuvés que très tôt le matin et tard le soir après la dernière représentation. L’accès à la baignade est inexistant. Toute cette composante de la vie sociale et physiologique des éléphants est ignorée.

Il existe d'autres cirques, bien plus amusants et surtout plus justes !                    Des cirques, oui ! Mais sans animaux…

Merci de signer ET partager avec vos amis la pétition !

 



Marine compte sur vous aujourd'hui

Marine PEYRON a besoin de votre aide pour sa pétition “Olivier Bianchi: Des cirques sans animaux sauvages à Clermont-Ferrand”. Rejoignez Marine et 1 902 signataires.