Ami Insoumis, ne me laisse pas seul dans mon combat qui est aussi le tien

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Cher Insoumis,

je n’ai pas les même opinions que toi. Sur l’économie, le social, la fiscalité, nos avis divergent.

Je n’ai pas la même vision du monde que toi. Je ne crois pas à tes solutions, pas plus que tu ne crois aux miennes.


Mais nous avons cependant des choses en commun: la même sévérité pour qualifier la situation actuelle. La même méfiance pour notre classe politique. Le même raz le bol pour ces gens et ces partis qui depuis que je suis en age de voter, me trompent et ne font qu’empirer les choses.


Alors, j’ai décidé de voter pour un nouveau visage. Avec espoir et lucidité, peut-être aussi avec un peu de naiveté, mais bon, je suis un indécrottable optimiste qui ne désespère jamais de croire.


Et mon candidat est au second tour. 


Je t ‘écris aujourd’hui car au delà de notre regard critique sur notre société, nous avons aussi autre chose en commun: des valeurs.

Des valeurs de tolérance et de respect. Nous croyons toi et moi dans un monde où la couleur de peau, l’origine géographique, l’orientation sexuelle, la nationalité ou la religion ne devraient pas être des critères de ségrégation dans la patrie des droits de l’homme.

Nous croyons toi et moi que notre malheur, ne vient pas de l’autre.

Nous croyons toi et moi que l’autre est une partie de la solution, et non du problème.


Cher Insoumis, nous avons plein de différences, mais aussi un socle commun. Celui de croire en l’homme. Celui de respecter l’Autre.

 
Or ces valeurs là sont menacées.

 
L’autre camp ne les a pas ces valeurs. Pour « ces gens là », le problème, c’est l’autre. La solution, c’est le faire partir ou l’empêcher de venir. Tu n’as rien de commun avec cet électorat rempli de haine et d’aigreur. Tu n’es pas eux. Tu as vu toutes ces vidéos, tout ces cranes rasés qui ne rêvent que de « chasser du bougnoule », « bruler des juifs », « casser du pédé » et « renvoyer les noirs ». Tu les a vus ces « mono-neurone » qui ne savent pas articuler une phrase.


Tu ne leur ressembles pas. Tu n’es pas eux.


Alors pour finir, laisse moi te dire ceci. Nous aurions pu avoir une finale Mélanchon / Le Pen.


Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, j’aurai voté pour Mélanchon. Ces recettes ne sont pas les miennes, ses opinons non plus. Mais ses valeurs, surement… son sens républicain, oui….


Cher Insoumis, si la situation était inverse, j’aurai voté pour lui, pour vous, pour toi…. Alors s’il te plait, ne me laisse pas seul dans mon combat contre l’obscurantisme, la barbarie et la négation de ce qui toi et moi nous rapproche. Aide moi s’il te plait dans ce combat. J’ai de la mémoire, je saurai m’en souvenir…. promis, à charge de revanche.


Amicalement,

Olivier



Olivier compte sur vous aujourd'hui

Olivier ADLER a besoin de votre aide pour sa pétition “Olivier Adler: Ami Insoumis, ne me laisse pas seul dans mon combat qui est aussi le tien”. Rejoignez Olivier et 20 signataires.