Le droit au refus d'être soumis aux enquetes de satisfaction!

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le droit au refus d'être soumis aux enquêtes de satisfaction!

Bonjour,

Comme moi, vous avez constaté qu'en tant que client ou usager, on nous demande de plus en plus de noter, de donner notre avis dès qu'il y a un service, c'est - à dire un échange humain, le plus souvent impliquant la parole.

La forme souvent demandée revient à mettre des Etoiles ! Et quand celles-ci sont en plus d'une couleur "jaune", on ne peut que tomber de sa chaise !

Chacun devient le "notificateur" de l'autre, on s'auto-note, se contrôle ; d'aucun lance aussi des applications pour la notation des clients par les professionnels.

Une société de notes alors qu'on fait disparaître celle - ci de l’école !

Une société où tout échange est pondéré, évalué, enregistré.

Cela participe au malaise ambiant. Une forte pression de contrôle s’installe. Une forte robotisation de toute activité humaine par l'obligation faites à l'homme et à la femme de se ranger dans des process non souhaités et non souhaitable.

Pour autant est ce que tout cela fait évoluer réellement la qualité du service ?

Bien entendu que non : regarder les aberrations au niveau de l'hôpital, des services techniques, des télécommunications, des transports etc.

Il circule que certaines sociétés achètent des "vrais faux avis" ; et, qui d'entre vous a pris le temps de voir comment est managé ce système de notation ?

C'est hallucinant : un salarié m'a montré les commentaires reçus et l'usage fait de ses commentaires ; du petit commentaire étoilé insignifiant, en passant par le commentaire qui n'a rien à voir avec l'échange et en finissant avec le commentaire insultant ou discriminant. Evidemment tout cela est repris par le manager en équipe, en entretien etc. Cela vient alimenter un système déviant et pervers.

Il est important de résister et de ne plus se soumettre aussi passivement à cette absurdité, cette mise en esclavage volontaire. Il nous faut exiger le droit à ne pas être interrogé sur notre sentiment de satisfaction ; il faut gagner l'interdiction de cette démarche plus qu'envahissante en signifiant systématiquement notre refus et en militant pour son interdiction.

Car enfin, si nous ne sommes pas contents, il suffit de saisir les réclamations.

Ce système de contrôle désincarné engendre de la pression et flatte le côté "DARK VA DORT" de nos personnalités. L'inconscience collective s'est exprimée par le choix des étoiles jaunes !

Je compte sur vous pour ensemble exiger l'interdiction des enquêtes de satisfaction sauvages ; celles-ci déshumanisent le travail et la relation à l'autre. Un petit geste mais un GRAND NON. Un GRAND ça SUFFIT !

Marie-DO

 



Marie - DO compte sur vous aujourd'hui

Marie - DO ODEIRAM a besoin de votre aide pour sa pétition “odeiram83@gmail.com: Le droit au refus d'être soumis aux enquetes de satisfaction!”. Rejoignez Marie - DO et 7 signataires.